Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

frere noel

FRED CLAUS - FRERE NOËL

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 12 ans

DUREE
116 minutes
MONTAGE

Film de 2007. L'introduction nous montre la famille du Père Noël enfant, puis une ellipse nous amène à notre époque. On suit l'histoire de Fred, mais aussi celle du Père Noël, du méchant, d'un orphelin, d'un elfe, il y a beaucoup d'intrigues en même temps.

MESSAGE

Il y a toujours une cause aux mauvaises actions, "certains ont peur, certains ont l'impression que on ne les écoute pas et certains n'ont pas eu beaucoup de chance". Même le méchant de l'histoire sera compris et pourra faire pénitence. L'idée qu'il existe de vilains enfants qui ne méritent pas de cadeaux du Père Noël est critiqué.

Fratrie. Avec un frère mis de côté, qui a dû subir la comparaison avec son gentil frère Nicolas, meilleur en tout. C'est une souffrance qui l'a rendu amer. On perçoit les mauvaises attitudes de la mère et du père (critiques, comparaison, passivité). La problématique du frère est aussi discutée avec les frères de Stallone, de Bill Clinton ou du dernier des Baldwin, dans un groupe de parole.

Adoption. Enfant seul qui se fera adopté.

Relation de couple. Difficulté d'avoir une amoureuse quand on ne pense qu'à sa propre personne. Jalousie. Couple mixte. Esprit d'ouverture, en amour un petit nain peut sortir avec une belle blonde.

Consommation. Le méchant veut rendre plus fonctionnel le business de Noël. Il a déjà réduit à une dent ce que la petite souris peut prendre aux enfants. Il veut stopper les oeufs de Pâques, et s'en prend maintenant au Père Noël. On peut repérer une critique des hommes d'affaires qui veulent remodeler, délocaliser les sociétés familiales.

Stéréotype. Les femmes n'ont pas de beaux rôles. Une mère castratrice, une copine surtout intéressée par le petit voyage à Paris qu'elle n'a pas pu avoir. L'assistante du Père Noël est une belle blonde qui met en avant son décolleté.

Télévision. Critique des parents qui mettent un écran plasma dans la chambre de leur enfant.

SCENES DIFFICILES

Allusions sexuelles. "Je vais surveiller l'équipe suédoise de natation féminine, j'espère qu'elles sont vilaines", "alors comme ça Papa Noël a du mal à s'envoyer en l'air".

Noël désacralisé. Le méchant s'attaque à Noël, plusieurs fois on imagine que personne ne va avoir de cadeaux, on voit le Père Noël souffrir. Le vrai Père Noël est désacralisé. On le découvre avec des problèmes de boulimie, la relation à sa mère, on peut le découvrir agressif, et surtout pathétique. Etrange vu son physique, de l'imaginer en petit frère de Fred.

Malaise. Le petit orphelin vit une situation compliquée, il enclenche une bagarre avec ses camarades de chambre. Problème en amour : difficile d'entendre son amoureuse dire qu'elle n'a pas de petit ami, difficile de se ridiculiser devant celle que l'on aime

VOCABULAIRE
Vocabulaire plutôt complexe, qui peut être vulgaire (merde, fout le camp, ta gueule). Musique en arrière fond, surtout de Noël.

Commentaires. Un film de Noël qui n'en est pas vraiment un, il véhicule des messages presque trop adultes, joue avec un humour acide et rend le Père Noël très humain. Compliqué ainsi de rester dans la magie de Noël, on perd de la guimauve, mais on gagne de la maturité. Le petit amené à l'orphelinat va pas chanter des chants de Noël, mais il finira quand même par être adopté. Ici on joue avec les musiques de Noël, on ose la critique du business autour, des Pères Noël qui font la quête et qui ne pensent qu'aux sous.

Thèmes. Noël. Fratrie. Jalousie. Couple. Couple mixte. Consommation. Adoption. Magie.