Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Evangelion 2

EVANGELION : 2.22 - YOU CAN (NOT) ADVANCE

Sans dégâts dès : 14 ans - Âge conseillé : 15 ans

 

DUREE
108 minutes
MONTAGE

Film de 2009. La suite du premier opus, mieux vaut l'avoir vue avant, on entre directement dans le coeur de l'action, sans comprendre vraiment ce que l'on voit. Bonne qualité d'animation, tout est bien fluide et les décors sont soignés. Plusieurs évènements en même temps. On reste toujours dans le flou, tentant de saisir où va nous mener cette histoire.

MESSAGE

Responsabilité. Devoir se sentir capable d'assurer devant l'adversité, craindre de ne pas être capable. Le peuple compte sur les héros, être renvoyé à sa propre responsabilité. Angoisse. Ne pas se sentir capable d'agir, être coincé. Soumission. Se simplifier la vie en obéissant docilement, une faiblesse et un manque de personnalité difficilement acceptable. Emprise.

Quête identitaire. Le héros veut plaire à son père, il se retrouve coincé dans un rôle qui lui fait peur. Ne pas se sentir important pour lui-même, mais pour ce que l'on veut de lui. Travail sur soi. Développer sa force, sa force mentale, travailler sur sa fragilité. Agressivité non maîtrisée, perdre son sang-froid et presque la raison. S'affirmer.

Peur des autres. Dilemme du hérisson. Ne pas pouvoir se frotter contre l'autre. Craindre du risque d'être blessé par l'autre et préférer rester à l'écart, être timide (l’apologue des hérissons a été développé par le philosophe allemand Schopenhauer). Importance de la vie sociale. Ne pas vivre seul, avoir de la compagnie en colocation.

Motivation. En contraste avec Shinji, on voit Asuka, une demoiselle très capable de montrer une grande motivation à l'action, au combat. Un pilote peut être capable de se mettre en danger, de perdre son humanité, devenir une bête avec son robot pour vaincre, aller jusqu'au bout du sacrifice. Ce qui peut motiver est le besoin de soutenir ses amis, de les sauver. La force de la motivation humaine peut tout faire.

Sacrifice. On nous présente des humains qui sont prêts à risquer leur vie. Pour obtenir ce que l'on veut, on doit être prêt à tout sacrifier. Crainte de la douleur. La connaître permet d'être plus attentif aux autres, plus intentionnés.

Protection. Les humains se mobilisent pour se sauver, car après avoir souffert d'une attaque, ils vont se relever. Trouver des moyens pour se protéger. Tout faire pour que les humains ne meurent pas, évacuer le personnel non combattant. Sauver l'autre. Tout faire pour aider celle que l'on veut aider.

Travail d'équipe. Les héros doivent se mettre à plusieurs pour vaincre. Travailler le relationnel. Les pilotes doivent fonctionner en équipe et donc apprendre à fonctionner ensemble. Partager son repas est un acte relationnel. Solitude. On voit une demoiselle qui se cache derrière son agressivité, elle réalise qu'elle a besoin des autres, elle croit qu'elle ne peut exister que dans son travail.

Famille. Lien au père. On voit la souffrance d'un fils qui n'a pas la reconnaissance de son père. On ne saisit pas pourquoi le professeur est aussi distant avec Shinji, c'est dur pour le jeune homme. Critique du jeu des parents, des adultes qui utilisent l'enfant, qui ne lui expliquent pas leurs plans. Adolescent qui ne veut pas se sentir exploité. Malaises d'adolescent. Être constamment surveillé. Ne plus se sentir libre, avoir les pressions sur ses épaules, ne pas se sentir à la hauteur. Percevoir la manipulation des adultes qui savent faire en sorte que cela fonctionne. Deuil. "C'est vital d'oublier pour pouvoir continuer à vivre". Le père et le fils vont se recueillir sur la tombe de la mère. "Ce qui est important reste dans ton coeur".

Plastique féminine. On met en avant de jolies filles avec de belles formes mises en valeur. Apparition d'un nouveau personnage, Ryoji Kaji qui montre clairement son intérêt pour les femmes. On verra nue Mari quand elle sort de la douche, Shinji qui va la voir se fait frapper. Plan où on nous montre les fesses d'une demoiselle qui dort. Etrange comportement d'une fille après être tombée sur Shinji, sa tête coincée entre les seins, jupe courte, les positions sont suggestives. "Le genre importe peu, c'est l'amour qui compte", petite plaisanterie où l'on se moque de l'homosexualité. Combinaison moulante.

Romance. On voit des liens se tisser entre les personnages.

Souci écologique. Les humains tentent de préserver la vie marine disparue. Les océans qui ont été détruits vont être sauvés, les humains tentent de recréer cet environnement (déjà en maintenant les espèces en vie). On nous montre un monde avec océans rouges sans vie (il ne nous reste plus qu'à éviter ça).

Références bibliques. Traité du Vatican. Manuscrit de la mère morte. Dieu. On parle des anges de Lilith, de la croix, les auteurs ont voulu apporter un style dans leur animé, ils expliqueront qu'ils n'ont pensé à aucune symbolique chrétienne.

SCENES DIFFICILES

Misse en danger. Scènes de destructions, le "coeur" du robot ennemi est la chose à détruire, quand il explose on dirait que c'est du sang qui gicle. Impressionnants combats, très mobiles, augmentés par des effets de synthèse. Attaque soudaine d'un "ange", la voiture avec Shinji dedans. Les Anges sont de plus en plus puissants, on voit les mains se faire broyer, on peut avoir l'impression que du sang sort du robot, il hurle. Le combat contre la dernière EVA est destructeur, les pilotes sont blessés ou quasiment tués.

Inconnu. Mystère que l'on sent être pesant, choses cachées, on perçoit que les adultes cachent des choses. Il existe un projet secret dont on n'a pas accès.

Malaise. Après une décharge, l'héroïne dira "ça fait vraiment super mal, mais c'est vraiment trop cool". Une scène où on se rappelle le second impact, avec un père qui sauve son enfant, n'hésitant pas à se sacrifier (montage peu explicite). Demoiselle qui se porte volontaire pour un test dangereux et laisse ses camarades participer à un repas sans elle, l'expérimentation tourne mal et la jeune fille qui allait enfin laisser tomber sa carapace agressive est transformée en Ange et abattue. Désillusion. Shinji a un moment où il abandonne tout, il ne veut pas cautionner des attaques où ses amis sont mis en danger.

Maltraitance. Une amie pilote est à l'intérieur d'une EVA transformée en Ange, Shinji doit l'attaquer et la détruire, un triste combat fraternel, avec risque que le nouvel appareil soit lui-même contaminé. L'appareil est déconnecté de son pilote et on verra quand même une attaque entre les deux EVA, sous une petite musique enfantine, avec un étranglement, puis un démembrement, l'EVA arrache même des pièces avec sa bouche, dans des grognements bestiaux. Le robot va finalement rompre la capsule de protection en tuant le pilote en le croquant.

Visuel effrayant. Les blessures de combats rejettent du liquide rouge qui ressemble à du sang. Monstre typé squelette. Le dernier ange devenu monstrueux va engloutir l'EVA et fusionner avec elle, on voit des seins sur la machine.

Adulte. Scènes de nudité.

VOCABULAIRE
Classique. Le début du film nous présente des dialogues en anglais. "Dépêche toi de crever", "pauvre crétin", "saloperie", "couillon", "imbécile", "à la bouffe", "merde". Toutes les voix ne sont pas toujours dans un bon ton.

Commentaires. La force de la motivation peut créer de grandes choses, un film qui parle de la relation au père, de la force intérieure, de la solitude. Une série de quatre films, mieux vaut les voir tous, sinon on risque d'être un peu frustré, ce deuxième film continue d'apporter des réponses aux questions, mais rien n'est vraiment encore clair. Ces reboots sont inspirés d'une série de 1995 qui a pu être améliorée grâce aux nouveautés techniques.

Thèmes. Science-fiction. Robot. Responsabilité. Quête identitaire. Motivation. Don de soi. Protection. Solitude. Coopération. Deuil. Adolescence. Relation au père. Travail monopolisant. Écologie. Intérêt à l'autre sexe. s'affirmer. Maîtrise de soi. Imposition parentale. Équipe.