Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Docteur slump

DR.SLUMP

Sans dégâts dès : 5 ans - Âge conseillé : 10 ans

DUREE
12 minutes par épisode
MONTAGE

Une série de 1981. Les séquences peuvent être entrecoupées de petites liaisons étranges. Effets de rêve. On présente le temps qui passe, le lever, le soleil qui se couche.

MESSAGE

Monde de l'enfant. Jeux d'enfants, se déguiser, courir, faire les fous, avoir de copains voisins. Monde de la préadolescence. Se moquer des parents, ne pas apprécier la police. L'école, et l'importance de bien y travailler, la cafétéria, les copains, choisir un club (on peut voir une maîtresse donner une fessée, ou taper sur la tête).

Des enfants supérieurs aux adultes. La jeunesse se moque des adultes, on voit une bande de coquins (qui par exemple peuvent manger des bonbons au whisky). Liberté. Des jeunes qui n'ont pas vraiment de limites.

Inventivité. Revalorisation de l'invention, de l'intelligence qui permet la création. Le professeur est capable de construire des machines impressionnantes. Robot. Ce n'est pas forcément très visible, mais Arale est un robot.

Décalage, comprendre les choses. On joue beaucoup avec différents décalages amenés par Arale ou le professeur qui ne comprennent pas toujours tout (Arale veut ce qu'elle n'a pas, le professeur croit que c'est un zizi, en fait c'est un nombril). Éducation. Il y a un souci de faire juste bien caché derrière l'humour de la série. Règles de société.

Intégration. Toute sorte de personnages vivent dans ce monde. Arale est un robot et doit commencer à maitriser les codes de la société.

Apparence. Dr Slump modifie son apparence et devient beau quand il veut plaire aux filles, ou quand il se concentre. Beaucoup de personnages ont besoin de frimer.

Obsédé. Certains adultes sont assez obsédés. Ils sont intéressés par le mariage, la drague. Le professeur Slump est amoureux de la maîtresse d'école, Mlle Beauminois en français. Il va par exemple vouloir tester des lunettes qui voient à travers les habits des jolies demoiselles. Petites culottes et poitrines intéressent les adultes.

Famille monoparentale. On nous montre bien qu'un homme seul avec un enfant ce n'est pas idéal, et on espère tous qu'il puisse un jour donner une maman à Arale.

Excentricité. Personnages qui sortent de l'ordinaire, surtout Arale qui a peu se Surmoi.

SCENES DIFFICILES

Banalisation de la souffrance. Les personnages peuvent se faire taper, beaucoup de gags autour de la force d'Arale. On peut voir des adultes avoir peur, crier, pleurer. Banlisation de la violence. Arale s'amuse en combattant, elle considère cela comme un jeu.

Étrangeté. Moments étranges et décalés. Un humour qui joue parfois la carte du non-sens et qui peut même être tendu (se faire interroger par la police qui braque une arme contre le professeur, se retrouver dans un monde préhistorique rempli de dinosaures agressifs). Monstres. On peut voir des personnages étranges (vampire, Frankenstein, squelette). Dans une allure plutôt mignonne, mais ils restent des monstres.

Adulte dénigré. La police est tournée en dérision. Ils sont faibles. L'adulte (y compris le père) est souvent montré stupide ou obsédé, il peut être intéressé par l'or.

VOCABULAIRE

Langage classique.

Commentaires. Un animé avec un humour très décalé, qui se permet un peu tout et n'importe quoi, proche de l'humour du manga duquel il est tiré. Difficile de poser un âge pour les plus jeunes, certains épisodes sont très tranquilles, d'autres sont plutôt tendus, autant avoir vu celui que vous pouvez proposer à vos enfants. L'intérêt pour l'autre sexe est bien mis en avant (surtout en montrant le docteur intéressé par la jolie institutrice). Il existe un remake réalisé en 1997, les personnages ont été remis au goût du jour, avec une Arale habillée hip-hop. On peut aussi trouver différents films : Dr Slump Arale-Chan - Hello ! Wonder Island. Dr Slump : Hoyoyo ! Space Adventure.

Thèmes. Déjanté. Invention. Robot. Intérêt à l'autre sexe. Naïveté. Jeu. Famille monoparentale. Intégration. Sexualisation de personnages. Excentricité. Équipe.