Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Dragons

DRAGONS - HOW TO TRAIN YOUR DRAGON ?

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 10 ans

DUREE
93 minutes
MONTAGE

Film en images de synthèse de 2010. Harold fait la voix off pour présenter son village et ce qui se passe dans son monde (il clôture aussi le film en voix off). On va suivre principalement son histoire avec Croc'mol le dragon, mais avec en parallèle l'expédition des parents, ou les apprentissages des nouvelles recrues.

Un film d'animation de Dreamworks qui peut se voir en 3D, ce qui accentue sensiblement les effets de voltiges, les apparitions de dragons.

MESSAGE

Haut potentiel. Difficulté d'être un jeune à haut potentiel dans un monde de brutes. Difficulté d'être différent, décalé. Pour se protéger, il a développé un sens de l'humour sarcastique qui le marginalise encore plus. Nécessité de quand même devoir correspondre à ce que l'on attend de nous.

Identité. Quête identitaire, un jeune viking va apprendre faire sa place, oser se positionner. On découvre le chemin d'un adolescent pour entrer dans le monde adulte, mais il y a différents moyens de faire ses preuves, on n'est pas forcément bon là où on attend de nous qu’on le soit, il y a des chemins différents pour faire sa place, être reconnu. On n'est pas condamné à suivre les règles d'une famille si elle ne nous conviennent pas, il faut d'abord oser être soi-même. Appartenance. Difficile de faire partie d'une communauté bien établie et d'être en décalage.

Combat. Même si le film critique la violence et nous fait découvrir qu'il ne faut pas que deux peuples se battent, qu'il est plus intéressant de découvrir l'autre et sa culture ou qu'il ne faut pas mettre à mort des êtres vivants, tout n'est pas si gentil. Harold va devoir combattre pour être reconnu, il va devoir mettre sa vie en jeu, devoir quand même finalement tuer un dragon. Le courage, le combat, la force brute sont quand même bien revalorisés.

Dictateur. L'ennemi n'est pas le peuple que l'on nous fait combattre en cas de guerre, mais son dirigeant. Le peuple ennemi est souvent opprimé par le méchant dirigeant et ils pourront être nos amis quand on aura tué le dirigeant.

Importance du lien. Même entre des espèces radicalement différentes. On peut se découvrir, s'apprivoiser, s'apprécier même si tout semble nous séparer.

Tension entre la tradition et la modernité. Le vieux jeu et l'innovation. Le père tente de véhiculer un respect de l'autorité, d'intégrer son fils dans son ancestral mode de faire, monde de brutes, tandis que le fils veut changer les choses, innover, offrir de nouvelles voies, avoir de nouveaux plaisirs (Lien père-fils : difficulté de communication quand on n'a pas les mêmes intérêts, quand on ne semble pas être du même monde. La nouvelle génération est ouverte à de nouvelles expérimentations, ils osent se lancer dans une attaque avec des Dragons comme monture). Innovation.

Amour. Pour séduire une jeune demoiselle, il faut lui faire partager des sensations. Ici le jeune héros va faire découvrir les joies du vol. Ce sera la fille qui prend l'initiative de donner un bisou.

Animal de compagnie. Il y a un côté mignon chez les dragons, parfois proche du chat, et un comportement qui pourrait motiver à avoir un animal de compagnie (heureusement que les dragons n'existent pas, sinon votre enfant vous aurait certainement poussé à en avoir un à la maison).

Le handicap physique. Gueulfor l'entraîneur viking a un bras et une jambe coupée, il n'est pas assisté pour autant, c'est même un vaillant combattant et professeur. Les deux héros auront aussi à subir une perte physique, mais pourront continuer leur vie comme avant. On montre ici des personnes "handicapées" qui s'en sortent très bien.

Pédagogie chez les Vikings. L'école c'est l'arène, avec un apprentissage par l'expérimentation. (L'adulte professeur peut mettre en danger son apprenti, mais il reste protecteur et le protège s'il en a besoin, il lui fait confiance, le met en position d'adulte).

SCENES DIFFICILES

Atmosphère : de nombreuses scènes de combats, de fuite, avec un rythme à 100 à l'heure qui peut nous laisser scotché sur le siège. Scènes oppressantes quand les Vikings sont dans la brume, guidés par la furie nocturne, on ne sait pas ce qui va arriver.

Les dragons peuvent avoir une allure effrayante et le film joue bien avec les différentes peurs qu'ils peuvent provoquer. Leurs griffes, dents, jets de flamme risque de blesser nos braves Vikings. Et une mention spéciale pour le dragon énorme qui effraie même ses congénères dans des bruits imposants et sourds.

Frayeurs soudaines, des scènes souvent accompagnées d'un bruit après un moment de silence, pour faire sursauter. Un dragon de feu qui apparaît d'un coup. Croc'mou qui tente de sortir de son trou. Brusque effet de dragon en ombre dans la brume. Harold ouvre une porte et est effrayé par le dragon qu'il voit derrière, …

Mises en danger : différents moments de voltige aérienne. Plusieurs chutes qui laissent entrevoir un risque mortel pour les héros. Risque de noyade, une scène où ils sont sauvés à la dernière minute de l'asphyxie. Les combats, les apprentissages, …

Tristesse. Relation difficile avec un père qui a honte de son fils qui ne correspond pas à ce qu'il souhaite. Sentiment de malaise quand le chef Viking vient parler à son fils (qui craint qu'il n'apprenne qu'il a un ami dragon). Un mensonge ne facilite pas la relation, surtout quand il est découvert, message dur du père: "Tu n'es pas un Viking, encore moins mon fils". - Les camarades d'Harold ne sont pas tendres avec lui, il subit des brimades, n'est pas intégré. - Tristesse d'Harold quand son Dragon se fait capturer par sa tribu. Avec son père qui ne veut rien entendre, qui veut l'utiliser pour détruire ses congénères. - La fausse mort de Harold, et le sacrifice du dragon qui ne s'est pas protégé de l'impact au sol, pour protéger son ami

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Un film intelligent qui sait bien alterner les moments de combats avec du contenu, complicités, joie. Il ravira les enfants qui aiment l'action. Il existe aussi toute une série de court-métrage: Harold et la légende du Pikpoketos - Le Cadeau du Furie Nocturne - Le livre des Dragons. Il existe aussi une série, et un deuxième film.

Thèmes. Haut potentiel. Quête initiatique. Viking. Dragon. Combattre. Innovation. Animal de compagnie. Handicap. Imposition familiale. Appartenance.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l'âge conseillé est 7 ans: "Basé sur le respect de l’autre et de sa différence, ce récit aborde avec intelligence des thèmes tels que le conflit des générations, le handicap physique et la prédominance de l’inventivité sur la force. Certains dragons feront peur aux plus petits, mais cela ne dure jamais très longtemps. Si les plus jeunes seront heureux d’accompagner leurs aînés, ils auront cependant besoin d’être rassurés par moments face à cette aventure parfois impressionnante"