Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

DRAGON BALL EVOLUTION

Sans dégâts dès : 10 ans - Âge conseillé : 12 ans

DUREE
89 minutes
MONTAGE

Film de 2009. L'introduction nous explique une légende passée. - Moment fantasmé par Goku où il se fait un film avec une camarade de classe - Flash back en regardant dans des boules de cristal, ou quand Bulma raconte son histoire.

MESSAGE

Art martial. Un animé qui met en avant un sport de combat.

Maîtrise de soi. Il faut savoir maîtriser sa colère, son énergie, sa force pour les choses utiles et bonnes (on n'apprend pas le Kung-fu pour ses intérêts) (mais bon "la première règle c'est qu'il n'y a pas de règles", on nous dit).

Quête identitaire. Un garçon qui n'est pas comme les autres n'a pas de facilité à s'intégrer, le mieux c'est de trouver quelqu'un qui a les mêmes passions. Nécessité d'avoir foi en soi-même, accepter son côté obscur, le dompter.

Le combat du bien contre le mal. Avec de la solidarité, les notions de maître et disciple. Se dépasser.

Prouver sa valeur. Besoin d'être bien considéré, fort, intégré. Relation dans un collège, avec un Goku qui aurait envie de sortir avec des filles, d'être reconnu comme étant fort. Estime de soi.

Intérêt à l'autre sexe. Découverte de l'amour. La force plait aux filles et elles peuvent motiver à devenir plus fort. (Elles n'ont d'ailleurs rien à envier aux garçons, elles maîtrisent l'art de se battre).

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. De nombreux combats, plutôt art martial, mais aussi avec de gros pistolets. Environnement de lave dangereux. Derniers gros combats avec boules de feu.

Craintes. Moments de tensions où des personnages se cachent, crainte d'être découvert (petite fille cachée au sous-sol avec une femme qui va monter se confronter au danger et se faire tuer, ce n'est pas visible, mais on entend la détonation).

Des scènes proches du film d'horreur. Ataque de monstres style Aliens dans une grotte avec de la lave en fusion. La monstrueuse transformation de Goku en Osaru, risque qu'il tue tout le monde. Les apparitions de Piccolo, un monstre vert (mais là c'est plutôt raté, c'est presque risible).

Tristesse. Malaise quand Golu préfère faire la fête plutôt que de rester avec son grand-père qui lui a préparé un bel anniversaire, il s'ensuit la mort du grand-père, tué par Piccolo qui l'empêche de respirer et lui fait tomber sa maison dessus, on le voit agonisant dans les bras de son petit-fils. La mort de maître Roshi étranglé par Goku transformé en monstre.

Humiliation. Goku est embêté par ses camarades de classe, on lui écrase son vélo, lui cherche des noises (et il a promis de ne pas se battre, doit donc accepter ces humiliations).

Quelques allusions sexuelles. Un personnage se fait gronder parce qu'il met ses mains un peu trop proche des fesses de la demoiselle, il a un côté obsédé nettement moins présent que dans l'animé, mais il collectionne les revues avec filles en bikini... Histoire d'amour avec baiser sur la bouche.

VOCABULAIRE
Langage plutôt jeune "fais-moi payer Gogol", "c'est toi qui a pété".

Commentaires. On retrouve certains éléments de la série animée, il y a des Dragons Balls, des personnages avec des noms comme dans la série, Sangoku, Chi Chi, Piccolo, un costume orange, le Kaméaméa, un combat d'art martial... mais sinon rien à voir avec l'original. On est plongé dans une sorte d'Amérique actuelle avec de grosses voitures et des étudiants américains. Il manque les couleurs, l'humour de la série de Toriyama. Et il y a de véritables changements dans l'histoire : on reste politiquement correct, San Gohan est tué par Piccolo, pas par son petit-fils transformé en singe géant. On tente un rebondissement à la fin qui n'a plus rien à voir avec l'histoire originale (que Piccolo est le maître de Sangoku).

Thèmes. Extra-terrestre. Maîtrise de soi. Quête identitaire. Estime de soi. Intérêt à l'autre sexe. École. Art martial. Se dépasser.

En dehors des trois séries (Dragon Ball - Dragon Ball Z - Dragon Ball GT), les différents films : dérivés de Dragon Ball, La Légende de Shenron - Le Château du démon - L'Aventure mystique - L'armée du Ruban Rouge. Dérivés de Dragon Ball Z : À la poursuite de Garlic - le robot des glaces - Le combat fratricide - La menace de Namek - La revanche de Cooler - L'offensive des Cyborgs - Le père de Songoku - L'épisode de Bardock - L'attaque du Dragon - Enfin ! Son Goku et ses amis sont de retour - Le plan d'anéantissement des Super Saiyens - Bataille des Dieux - L'histoire de Trunks. Avec des acteurs réels, Dragon Ball Evolution.