Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Comme chien et chat

COMME CHIENS ET CHATS

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
87 minutes
MONTAGE

Un film de 2001, qui au début a l'air classique, mais qui nous amène surtout à l'aide du générique, à saisir que les chiens et les chats sont aussi conscients et intelligents que nous.

Les personnages parlent, ont voit leur bouche s'exprimer, merci les effets de synthèse ou des marionnettes.

MESSAGE

Conflit des chats contre les chiens. Il existe une guerre millénaire entre les chiens et les chats. Devant les humains ces bêtes jouent aux animaux, sinon ils ont des comportements anthropomorphiques. Le film prend le parti des chiens qui sont les gentils amis de l'homme et critique les chats. (Histoire modifiée, on parle de l'Égypte antique et des chats malfaisants qui à l'époque dominaient les humains).

Animal de compagnie. On met en évidence nos petits compagnons à poils.

Lien père-fils. Relation entre un père (très pris par ses expériences) et son fils qui se sent abandonné. Il va trouver une affection de substitution avec son chiot (bon, heureusement à la fin du film, on le verra jouer aussi avec son père).

Sens des responsabilités. Le chiot Lou apprend à devenir un homme, malgré sa jeunesse, son insouciance. Importance de la mission, le chiot n'est pas là pour s'amuser, mais pour un travail.

Imortance du lien. Préfèrera rester avec sa famille humaine plutôt que de devenir un agent secret.

Déployer des moyens pour protéger. Débauche de moyens secrets pour assurer la protection du savant. Ce film n'a rien à envier aux meilleurs gadgets des James Bond.

Adultes dénigrés. Les parents ne sont pas vraiment capables de protéger leur fils, le père est un savant dans son monde, et la mère se montre hystérique en cas de danger. Le garçon semble être le seul humain raisonnable.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Scènes de bagarre. Des siamois ninjas s'en prennent au chiot, coups de pied à la sauce kung-fu. Un chaton russe utilise différentes armes (grenade à pic, boomerang acéré, flèche de ninja, il posera une bombe sur une porte (stress pour la désamorcer) son mignon visage peut devenir méchant, et un peu fou quand on le retrouve sur une chaise pour l'interrogatoire). Le méchant va kidnapper la famille, on les voit attachés à une chaise, menacés d'être piqués. Ils seront laissés dans une chambre qui brûle. Un combat final contre le méchant plutôt rythmé et bruyant, avec rebondissement et grosses machines, explosions en tout genre et Lou que l'on peut imaginer mort.

Peur. Le chat persan, mégalo, crie facilement, des gros plans avec son faciès antipathique et légèrement denté.

Malaise. Le ballon de foot qui entre dans le laboratoire et qui détruit le travail du papa.

Moquerie. On se plait à ridiculiser des personnes. Chez les humains, la femme de ménage à l'accent russe est montrée comme mami à son minou, quand elle sera avec ses trois autres grosses soeurs elles ont l'air aussi stupides que le chat qu'elles ridiculisent.

VOCABULAIRE
Classique. Bande-son plutôt bruyante.

Commentaires. Une proposition de film d'agents secrets pour petits. Un film qui n'hésite pas à dénigrer des personnes sous couvert d'humour. Cela risque de plaire aux enfants.

Thèmes. Chien. Chat. Espionnage. Animal de compagnie. Relation au père. Responsabilité. Animaux anthropomorphes.