Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

La colline aux coquelicots

LA COLLINE AUX COQUELICOTS

Sans dégâts dès : 4 ans - Âge conseillé : 10 ans

DUREE
91 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2011. Une belle qualité d'animation, rythme lent. Quelques flash-back. Deux intrigues en même temps. Beaucoup de personnages au début, avec une plongée dans une histoire sans explications.

MESSAGE

Importance des héritages des ancêtres. Il ne faut pas détruire ce qui est vieux. Importance de voir le passé, et les minorités pour construire le futur. Ici c'est la jeunesse qui est motivée à maintenir la maison du passé.

Importance des idéaux. Ici ces jeunes vont sauver un foyer d'étudiants, tracts, actes héroïques, rénovation, et finalement vont convaincre un adulte (président de conseil) qu'ils ont raison. Se battre pour ses idées. L'union fait la force et les chants rassemblent. Activisme.

Deuil. Difficulté du deuil, avec une jeune fille qui a de la peine à accepter la mort de son père et qui s'empêche d'être triste en étant active. Parentalisée, elle remplace la mère qui doit parfois s'absenter longtemps à l'étranger. Nécessité d'avoir une mère pour pouvoir pleurer dans ses bras. Secret de famille, avec discussion sur ses origines.

Lien fort avec les parents. Ici le groupe d'amitié du père est recréé par la fille.

Monde scolaire japonais. Avec uniformes, hiérarchie, conseil d'étudiants et clubs extrascolaires.

Motivation à la tâche. Bon exemple, avec une jeune fille travailleuse, qui met son énergie dans les tâches ménagères, qui nourrit sa famille, et qui a encore le temps de s'investir dans le monde scolaire et extrascolaire.

Romance. Amour impossible, importance des sentiments, oser s'avouer ce que l'on ressent. Animé tout en subtilité, avec une relation à la japonaise, qui ne dépasse pas le stade des petites rougeurs sur les joues. Recherche d'un mari pour les demoiselles plus âgées.

Découverte du Japon de 1963. Véhicules, nourriture, nous sommes plongés dans une autre culture. Un arrière-fond qui montre les conséquences de la guerre, avec les orphelins, la solidarité entre les gens. Les filles sont responsables du ménage.

Monde de la mer. Avec des drapeaux qui peuvent avoir des significations.

SCENES DIFFICILES

Mise en danger. Un jeune qui saute d'un toit dans une piscine.

Tristesse. Quand on réalise qu'Umi ne peut pas être avec son amoureux, vu que c'est son frère caché.

Malaise. Histoire de famille difficile, avec la mort d'un père (on voit dans un flash-back le bateau du père qui prend feu, explosions). Une fille qui doit se débrouiller pour remplacer sa mère partie à l'étranger. Crainte de ne pas réussir à aller à un rendez-vous important.

VOCABULAIRE
Classique. Importance du chant, avec des versions parfois traduites, mais que nous ne saisirons pas comme les Japonais.

Commentaires. Un film produit par les studios Ghibli. Tiré d'un Shojo, donc pensé plutôt pour les filles, plutôt adapté pour les demoiselles depuis 12 ans qui recherchent l'âme soeur, des plus jeunes risquent de s'ennuyer. Un animé dans la veine des Souvenirs goutte à goutte et autres Si tu tends l'oreille, avec des moments d'émotions fleur bleue.

Thèmes. École. Motivation. Amour impossible. Asie. Mer. Deuil. Historique. Activisme.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l'âge suggéré est 10 ans "Ce film ne présente pas de véritables contre-indications, sauf qu’il est peu recommandé de se jeter d’un toit dans une piscine comme le veut une coutume locale. Dans la lignée de ce type de films d’animation japonais, tout est coloré, sympathique et positif : les personnages travaillent bien, s’entendent bien, sont polis et respectueux, s’entraident, trouvent des solutions à tous leurs problèmes et tout finit bien. Les images de la vie quotidienne et de la culture japonaise, entre tradition et modernité (l’action se déroule en 1964), suscitent un certain intérêt. À mentionner aussi quelques références historiques (guerre de Corée notamment), mais qui ne péjorent pas la compréhension du film si on ne les possède pas. Par contre l’histoire familiale est assez complexe pour les plus jeunes spectateurs."