Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Les Choristes

LES CHORISTES

Sans dégâts dès : 11 ans - Âge conseillé : 12 ans

 

DUREE
95 minutes
MONTAGE

Film de 2004. Après 4 minutes, un flash-back dans le passé d'un grand chef d'orchestre. Différentes ellipses.

MESSAGE

Réduire l'agressivité. Il existe des situations qui peuvent créer de la maltraitance, des conflits, du terrorisme, ce film nous montre qu'il est mieux d'être dans l'harmonie.

Éducation. Différents moyens de calmer les ardeurs d'enfants indisciplinés. Avec l'action-réaction, on est dans le comportementalisme, menaces de sanctions, châtiment corporel, cachot, cela pousse à la délation et ne fonctionne pas. Nouvelle pédagogie plus empathique, tenter d'intéresser l'enfant, de lui montrer qu'il peut faire de belles choses, créer le lien, sanctions positives (réparation). On voit le contraste entre le directeur qui donne des corrections, et le Pion qui leur compose de la musique. Il existe aussi des jeunes trop mal en point, avec qui c'est trop compliqué de travailler.

Transmission. Importance du bon professeur dans la vie d'un enfant, il peut être celui qui permet à l'enfant de bien grandir, de trouver sa voie. Quand l'adulte a une passion, il peut transmettre cela. Être attentif aux inspirations, besoin de plein air. Un adulte raté peut réussir sa vie en faisant quelque chose de bien pour les autres.

Internat en 1949. Internat de rééducation réservé pour garçons en difficulté, en 1949. Pion, gardien, punition, école. On nous fait découvrir ce type d'établissement qui à l'époque était aussi financé par la charité de la bonne société. Quelques allusions à la pédophilie (mais cela ne se passe pas dans cet établissement). On comprend que ce n'est pas en restant dans ces centres que l'enfant va s'en sortir, mais en retrouvant sa famille.

Le chant procure du plaisir. On ressent plein de beaux moments quand l'enfant chante, de l'émotion. On voit que les chanteurs peuvent avoir du plaisir. Cours de chant où on voit les élèves progresser. Importance de la posture. Le don qui permet de s'en sortir, développer son potentiel, de faire une belle carrière.

Famille. Importance des parents qui s'occupent de leurs enfants. Avoir son enfant avec soi, ne pas le mettre dans un internat. Abandon.

Le temps. Avec des moments qui peuvent être décisifs à une certaine période de l'existence. Remonter dans des souvenirs.

Critique du pouvoir abusif. On nous montre un directeur d'établissement qui souffre de sa condition et qui fait payer les enfants. Critique d'une justice qui ferait condamner quelqu'un qui n'a rien fait. Sanction.

Fréquentation. Danger du pouvoir, de l'influence des plus grands sur les plus petits (mauvaises fréquentations, commencer à fumer, voler).

Ne pas accepter les règles. On nous montre un adulte qui préfère tenter de faire alliance avec les enfants que de dire la vérité à ses collègues. Ne pas accepter certaines demandes de la direction. Prendre un enfant avec lui sans en informer personne. Ici, nous sommes dans le coeur, avec un grand sens de la justice, on ne veut pas tenir compte des règles, des impositions qui font souffrir.

SCENES DIFFICILES

Maltraitance. On fait face à ces enfants souvent maltraités, seuls, qui peuvent se montrer violents entre eux. On apprend qu'un enfant s'est jeté du toit, on verra une petite brute se faire incriminer à tort. Coups. On voit un garçon recevoir violemment des baffes pour le faire avouer un vol (qu'il n'a pas commis), excédé il va sauter au cou de son bourreau. Les enfants punis sont mis au cachot.

Mise en danger. Feu dans les dortoirs, on craint pour la vie des enfants. Mondain fait peur, c'est un véritable jeune agressif, on le sent capable de n'importe quoi, y compris s'en prendre aux plus petits. Petit qui souffre, doit payer pour aller dormir, ou pour pouvoir manger.

Héros qui a une vie pathétique. Le pion est un prof de musique au chômage, il a raté sa vie et se retrouve dans un poste difficile au début du film. On le verra dans un amour à sens unique, se trouver dans une situation embarrassante. Il se fait dénigrer par le directeur. On le voit se faire moquer par les enfants au début. Il est plutôt pathétique.

Tristesse. Petit enfant qui croit que son père (décédé) va venir le chercher, il l'attend tous les samedis. Clément Mathieu est renvoyé de l'établissement sans qu'il puisse dire au revoir à ses élèves. Il renvoie à l'internat le petit garçon qui était venu lui demander de l'emmener avec lui.

VOCABULAIRE
Langage qui peut être vulgaire (fermer ta gueule, putain, bouffer, enculé, pute, dégage, tripoter la bite). Chanson grivoise très suggestive.

Commentaires. Il existe des films qui font vibrer et que l'on souhaite un jour partager avec ses enfants. Le temps peut effacer certaines images pour ne laisser que les belles émotions qu'on a vécues adultes à la première vision. "Les Choristes" a ce travers, et mieux vaut donc attendre un peu avant de le montrer aux enfants et un accompagnement est souhaitable, parce que certaines images ou certains dialogues sont crus.

Thèmes. Agressivité. Éducation. Chant. Artistique. Vieille France. Transmission. Abandon. Sanction. Fréquentation.

Ce qu'en disent les autres. Ici, une critique du film dans une perspective plutôt politique.