Quels films pour nos enfants ?Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Le chasseur et la reine des Glaces

LE CHASSEUR ET LA REINE DES GLACES

Sans dégâts dès : 14 ans - Âge conseillé : 14 ans

 

DUREE
114 minutes
MONTAGE

Film de 2016. Décors impressionnants, monde moyenâgeux et fantastique. Utilisation de synthèse, rythme parfois rapide. Introduction avec narrateur, qui place le début du conte, on comprend qu'il existe l'histoire de Blanche-Neige, mais que celui-ci se passe avant. Deux grandes ellipses dans le film, les enfants du début vont devenir adulte en un coup de hache, puis après un moment, un saut dans le temps de 7 ans (c'est durant ce moment que se passera le premier film).

MESSAGE

Amour. La question d'un amour vrai, sincère éternel. Une femme qui a souffert aura sa propre perception de ce qu'est l'amour (il rend aveugle les clairvoyants, il est dangereux). Ceux qui sont en souffrance peuvent croire que l'amour est un mensonge, qu'il n'existe pas. On va voir que finalement l'amour est possible, on peut vivre pour l'autre, on peut être prêt à donner sa vie pour l'autre, et rester toujours à ses côtés. Tout le monde à droit à l'amour. Drague. L'attirance pour l'autre sexe passe parfois par des commentaires ou des regards (même si cela semble plutôt être presque vulgaire et propre aux nains) parfois on se cherche, on s'insulte et son finit ensemble. Qui se ressemble s'assemble. Un couple mixe fait plutôt sourire, quand on est un nain, on doit viser ceux qui nous ressemble et les beaux finissent avec les beaux. C'est un peu chacun à sa place.

Couple. Un film qui tourne autour du rapport au conjoint et de la trahison dans le couple. On nous montre des héros qui vont survivre à une crise, qui vont se retrouver après avoir eu le sentiment d'avoir été abandonné par l'autre. On peut retrouver confiance au conjoint, les griefs que l'on peut avoir en son encontre ne sont parfois que de mauvaises interprétations des choses. Risque de séparation. Une femme blessée a besoin de retrouver sa liberté, si elle s'est mariée, elle voudra divorcer.

Blessure affective. Lorsque l'on a été blessé, on risque de se renfermer, de ne plus croire en l'amour. Cela peut nous faire de vilaines choses, devenir méchant.

Trouver sa place. Freya, la reine de Glace a une soeur dominatrice, elle va devoir suivre son propre chemin pour ne pas être soumise. Gestion d'un territoire. La cadette va devoir partir loin de Ravenna pour parvenir à gérer un royaume. Nécessité d'avoir des potentiels, trouver son don, avant de faire sa vie. S'affirmer.

Femmes dominantes. Bien loin de l'image de la femme qu'il faut sauver, les deux reines et leurs dangereux pouvoirs ou Sara une jeune guerrière très performante, sont des images de femmes fortes et puissantes.

Avoir des enfants. La femme a besoin d'avoir des enfants. On nous montre une mère qui a perdu son bébé, qui ne peut plus avoir d'enfants, elle va compenser en s'appropriant les enfants des autres. Créer une famille serait nécessaire pour le bon développement de la personnalité.

Conte. Un film qui contient des messages derrières ce qui est montré, on peut aller chercher des sens cachés plus profonds (les 7 années où les amoureux ne se sont plus vus, les enfants guerriers de la reine des glaces). Mais certains messages disparaissent sous les multiples effets et les reconstructions de scénario, on se demande où se cache l'Oedipe dans cette histoire.

Jalousie. On nous montre une belle femme qui ne supporte pas d'imaginer une rivale. Elle a maintenu sa jeune soeur en position inférieure, élimine ses rivales.

Actes héroïques. Importance de se battre pour une cause, ou pour l'amour. Aider l'autre. Mettre sa force au profit de ceux qui en ont besoin (même si on voit au départ que le chasseur aurait préféré qu'on le laisse tranquille). Ce n'est par l'argent qui l'intéresse (contrairement aux Nains). Force. Beaucoup de thème autour de la force. Il faut être puissant pour combattre les méchants. On revalorise l'héroïsme (force, mais aussi courage, ténacité). Apprentissage. On devient fort en s'entrainant durant l'enfance, assidument.

La magie existe. On voit les pouvoirs des reines. Il existe aussi un monde protégé des hommes, avec elfes, gobelins et animaux ou plantes étranges. Mélange de paganisme (fées, nains, cerf magique). Religion chrétienne. Blanche-Neige récite le Nôtre Père.

Combat du bien contre le mal. Les dirigeants son parfois pris dans leurs histoires personnelles, leurs propres démons et le salut vient du peuple, des enfants qui vont grandir et s'aimer. Aller dans le sens du bien. Reconnaître ses erreurs. Gentillesse. On nous montre un soldat qui peut se montrer sympathique avec un enfant. S'inquiéter du sort de l'autre.

Guerre. On nous montre des armées conquérantes. La force provient de guerrier acquis à la cause, et pour avoir des personnes bien soumises, mieux vaut les former enfant. Dictateur. On nous montre bien que c'est la reine qui veut la guerre. À remporter des victoires, elle en veut toujours plus. Pouvoir qui envoie des hommes à la mort, et ils auront du sang sur les mains. Pouvoir qui surveille ses hommes, les punit s'ils osent déroger à des règles. Soif de pouvoir. Avoir envie d'un grand destin, tout sacrifier pour cela, y compris l'amour.

Jeu d'échecs. Au début du film, on voit le roi et la reine jouer aux échecs.

Difficulté de vieillir. Quête de l'immortalité pour une jolie belle-mère qui ne supporte pas que d'autres viennent plus jolies qu'elle.

Appât de l'or. Danger d'être intéressé par l'or. Les gobelins qui ont beaucoup de parures précieuses sont des monstres.

Genèse de la méchanceté. On explique des choses en regardant dans son passé. Une femme qui peut se montrer agressive et dominante a un besoin de régenter les choses qui proviennent de sa position de dominée dans sa fratrie.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. On nous montre comment la reine a tué un roi, en jouant avec un jeu d'échecs magique, du sang apparait sous la pièce du roi pendant que l'homme ne peut plus respirer. On réalise que Freya a vu l'expression de l'amour de nos héros, on craint pour leur vie, et quand ils sont prêts à s'enfuir, de nombreux gardes sont autour d'eux pour les empêcher, il s'en suit un combat généralisé et on est content de voir que les deux amoureux ont le dessus sur leurs assaillants, mais ils sont séparés par une muraille de glace, et Éric voit Sara se faire tuer par derrière, il ne peut rien faire, on le voit frapper de ses mains nues, ensanglantées contre la paroi qui ne cède pas, il se fait assommé et est jeté dans une rivière, on peut le craindre mort. Coup dans les parties. Après avoir évité un piège, en déclencher un second, et tout le monde est pris dans un gros filet, on ne sait pas par qui tout de suite. Passer par un pont suspendu au-dessus d'une rivière bouillonnante. Combat impressionnant contre un gobelin agressif, quand ils parviennent à s'en défaire, on réalise qu'il y en a plein qui arrivent depuis les arbres, ils lancent des cailloux, Sara est retenue, Éric va à son secours, puis décide de couper le pont pour permettre à ses amis de s'enfuir, il est submergé par un grand nombre d'assaillants pendant que Sara envoie une flèche qui fait exploser une grande partie des gobelins, on croit qu'Éric n'a pas survécu. Escalade vertigineuse, on craint qu'Éric ne tombe. Il s'élance en bas d'une falaise pour tenter d'atterrir sur le château, on craint qu'il s'écrase à terre. Gros combat final impressionnant. La flèche tirée contre Freya est arrêtée par sa soeur, Éric est capturé et va être décapité, mais une partie des anciens enfants devenus soldats se rebelle et ils attaquent, mais Ravenna envoie des pics noirs les transpercer les uns après les autres, Freya ne supporte de voir ses enfants se faire tuer les protègent d'une barrière de glace. Elle se fait transpercer l'épaule, on voit bien la marque du trou. Elle prend sa soeur dans ses bras, elle finit transpercée de part en part, se meurt sur le sol pendant que les héros tentent de battre Ravenna qui est trop forte. C'est finalement en gelant le miroir, ce qui permet à une arme de le briser et de faire redisparaître la méchante belle-mère.

De nombreux combats. Scène de kidnapping qui fait scène de guerre, des hommes tuent des villageois et mettent des enfants dans des carrioles.

Malaise. Freya, heureuse de recevoir un rendez-vous de son amoureux va réaliser que celui-ci l'a éloignée de son enfant pour le bruler, la tristesse et la haine développent un pouvoir et elle gèle l'homme avec un jet de glace, celui-ci se brise en mille morceaux. On ne sait pas ce que veut faire Freya avec les enfants qu'elle kidnappe. Ils sont tous effrayés, elle tient un petit garçon par le visage, elle se fâche et il aura de la peau gelée. La reine impose aux enfants d'oublier leurs parents, elle dit que l'amour est un pêché. Étrange image fugace où on voit Blanche-Neige prostrée vers le miroir, ça n'a pas l'air de bien aller. On réalise que Freya a entendu la demande du prince au chasseur. Dans le palais de glace, on réalise qu'il y a plusieurs personnes qui ont été congelées. Taverne avec des personnes louches qui entrent, elles vont se battre avec Éric, ils sont nombreux, il va se faire mettre à terre, jeté dans la boue, puis on craint qu'il se fasse couper la tête avec une hache. Le jeune homme retrouve son amoureuse, mais elle le frappe et l'entrave, on va comprendre qu'ils ont chacun vu un mauvais reflet à travers la glace et que si Éric a cru voir la mort de son amour, Sara à cru qu'il s'enfuyait, l'abandonnait. Elle ne veut toujours par croire sa version. Traverser une forêt sombre, ambiance lugubre, brume, au sol beaucoup des cadavres de soldats (on voit en flash des scènes de la bataille passée). Squelettes à terre. Éric voit que le dos de Sara a des cicatrices de coups de fouet. Après avoir passé la nuit ensemble, Éric est appelé par le miroir qui a perdu sa protection, il lui parle de tuer, on craint qu'il ne devienne fou et qu'il s'en prenne à Sara. La Reine Ravenna n'était pas morte dans le premier film, le miroir la contenait et elle réapparaît dans un moment étrange de recomposition. Elle dit vouloir arracher le coeur de Blanche-Neige. Les nains qui tentaient de se faire passer pour des enfants sont emmenés par un garde. Freya est influencée par Ravenna qui reprend de son autorité.

Peur soudaine. Un couteau soudainement mis sous la gorge d'Éric. Quelque chose apparait soudainement devant les héros, c'est un gobelin.

Visuel effrayant. Les gobelins sont de véritables monstres (sorte de gorilles sans poils, avec grosses dents, yeux rouges). Liquide noir qui suinte de la bouche de la reine à la fin.

Maltraitance. Le traumatisme de Freya provient d'une immonde traitrise, son amoureux va bruler le bébé qu'elle vient de mettre au monde. On apprendra plus tard que c'est sa soeur qui l'avait envouté et qui lui avait imposé ce meurtre, car l'enfant allait devenir une fille plus jolie qu'elle.

Tristesse. Éric se fait rejeter par sa femme, elle ne croit pas à son histoire. Éric se sacrifie pour sauver ses amis, on le croit mort submergé par le nombre de gobelins qui l'attaquait. Deux nains se font congeler par Freya. On comprend que Sara est devenue le bras droit de la reine, elle n'hésite pas à obéir aux ordres de sa maitresse, Éric tombe atteint d'une flèche en pleine poitrine.

Sensualité. Gros baiser entre Éric et Sara, on les retrouve ensuite dans une source d'eau chaude, ils continuent à s'embrasser. Un nain tentait de draguer une serveuse à la grosse poitrine. Commentaire graveleux de la demoiselle naine qui ne serait pas contre être avec Éric. Les héros s'embrassent, début d'un déshabillage, on comprend qu'ils vont avoir une relation intime.

Pas de fin. Tout n'est pas fini, il semble qu'il reste encore un danger (on voit un oiseau d'or briller, Ravenna pourrait ne pas être encore totalement morte).

VOCABULAIRE
Classique. Série d'insultes entre nains. Musique et bruitage très présents.

Commentaires. Une nouvelle adaptation live de Disney, avec son lot de tension, et de passages vraiment durs. Besoin de détruire l'amour, bruler un bébé, monstres, ce n'est pas pour n'importe quel âge. L'histoire est plutôt bien menée et les femmes ont des rôles intéressants (c'est l'homme qui est le plus stéréotypé beau mec qui fonce et qui ne maîtrise pas vraiment ce qui lui arrive).

Thèmes. Amour. Drague. Couple. Conte. Jalousie. S'affirmer. Femme performante. Magie. Vieillir. Chagrin d'amour. Créer une famille. Cupidité.