Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

le Chant de la Mer

LE CHANT DE LA MER

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

 

DUREE
93 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2014. Ellipse de 6 ans au début du film. Légendes à l'intérieur de l'histoire. Flash-back qui reprend le prologue.

MESSAGE

Deuil. Le phare est une bonne représentation de l'isolement possible dans le deuil. Un jeune garçon souffre de la disparition de sa mère et en veut à se petite soeur, née en même temps (surtout qu'à la base il se réjouissant de la venue de ce petit bébé). Dépression. Le père va rentrer en dépression, et être centré sur son malaise personnel. On nous présente ici une légende qui va faire accepter la disparition à l'enfant et remettre le père dans une fonctionnalité relationnelle. On nous montre l'importance du soutien les uns aux autres. Soutien. La famille ne peut pas toujours agir correctement, on voit ici une grand-mère qui veut tenter d'aider. Elle va tenter de sortir les enfants d'une responsabilité paternelle vacillante, mais cela ne va pas les rendre plus heureux.

Importance des parents. On voit bien la souffrance des enfants quand les parents ne sont plus là. On parle bien sûr de la disparition de la mère, mais aussi de celle du père, perdu dans ses souffrances, pétrifié, qui n'assure plus (la difficulté face au malaise du parent triste, qui se coupe de l'émotion, ou trop pris dans ses pensées pour vraiment écouter l'enfant). Veiller sur l'autre. Le parent a la responsabilité de veiller sur ses enfants, d'être là pour eux.

Parentalisation. En l'absence des parents, on peut faire porter la responsabilité du petit sur le grand, et ici on sent bien que cela n'a pas favorisé la relation, car il n'est pas content de devoir gérer sa petite soeur.

Prendre soin de l'autre. Un frère va petit à petit apprendre à apprécier sa soeur, en prendre soin, on le verra se faire piquer par des orties en la portant, lui porter secours. Maïna soigne les piqures de son frère. Le père va finalement prendre soin de ses enfants.

Fratrie. C'est important d'avoir une bonne entente dans la fratrie.

Importance des ressentis. Les sentiments sont importants, face à la souffrance, on peut vouloir que tout s'arrête, mais ce n'est pas une vie de se couper des émotions, vivre c'est ressentir. Une sorcière fait en sorte de ne plus rien ressentir pour mieux fonctionner, elle transforme les personnes en pierre, pour elle les sentiments sont des poisons. Ce sont les ressentis qui permettent de réaliser la différence entre le bien et le mal, la sorcière qui retrouve ses émotions réalise le mal qu'elle a fait.

Crainte de la perte. Ici le père qui a déjà perdu sa femme craint de perdre sa fille et jette son héritage.

Dépasser ses craintes. On peut se dépasser quand c'est pour l'autre, ici le jeune Ben va oser entrer dans l'eau pour sauver sa soeur. Courage.

Naissance. On voit une mère enceinte, avec un gros ventre, la famille se réjouir de la venue du bébé. On voit qu'il y a de la souffrance lorsqu'il s'agit d'accoucher, la mère a mal quand commencent les contractions, elle part hors de la vue de l'enfant.

Monde celtique. Une vision d'une Irlande disparue, des êtres magiques qui ont été transformés en pierre (puis dont l'esprit partira loin de la terre). La transmission orale. On nous parle de légendes avec peuplade magique. Halloween. Légendes traditionnelles racontées aux enfants (Selkies, mi-femmes mi-phoques que l'on maintient à terre en cachant les manteaux, Mac Lir qui a créé mer et océan). Le Grand Chanaki, plein de savoir, dont les cheveux contiennent les histoires.

Beauté de la nature. Contraste entre une ville (béton et voiture) et les espaces verts de l'Irlande, endroits où peut se développer la magie.

Mer. Avec un phare et de l'eau, le film côtoie le monde aquatique.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Maïna rentre dans l'eau, on la sent attirée, on craint qu'il ne lui arrive quelque chose, son frère ne régit pas, seul le chien va l'empêcher d'avancer plus. Nouveau moment où la fille va dans l'eau, elle descend parmi les phoques, on ne sait pas ce qui va se passer. Désespéré de voir son maître partir, le chien va sauter à l'eau, on en entendra plus parler durant un long moment, on peut craindre qu'il ne s'en soit pas sorti. En étant attaché à sa soeur, Ben se fait tirer en direction de la route et risque de se faire écraser par des voitures. On nous dit que les hiboux sont à la recherche de la petite Maïna, trois petits peuples veulent la protéger, les oiseaux finissent par entrer et parvenir à s'emparer de la petite, tandis que les trois protecteurs vont être transformés en pierre. Maïna saute dans l'eau d'une sorte de fontaine, le frère va la suivre, car il est attaché à elle, il risque de se noyer, il ne retrouve plus sa petite soeur la corde qui le reliait à sa soeur a cédé. La petite fille est en danger de mort, le temps presse pour retrouver son manteau. Braver la tempête, plonger dans l'eau.

Malaise. On ne sait pas pourquoi la petite fille ne parle pas. Histoire racontée par le frère qui utilise une lampe de poche pour faire peur. On voit le père qui ne va pas bien, c'est l'anniversaire de la disparition de sa femme, il va boire un verre au pub. La grand-mère inquiète pour les enfants après avoir retrouvé sa petite fille trempée au bord de la plage, elle va les faire déménager chez elle, le garçon ne supporte pas d'être séparé de son chien, il quitte le père en pleur. Descendre du bus et se retrouver en pleine nature, sans âme qui vive. Entrer dans un trou qui mène au coeur de la forêt, il fait sombre, il y a des bruits, c'est stressant, tonnerre, risque que les hiboux s'emparent de la petite, on entend un gros bruit, il y a quelque chose derrière les buissons, c'est tendu (ce sera finalement le chien). On revisite un moment de souffrance lorsque la mère part dans l'océan, et que le père tente de la récupérer, mais ne pourra que sauver son bébé. Le père ne croit pas à la magie, ne veut pas retrouver le "manteau" de sa fille, mais l'amener à l'hôpital, ce qui risque de la tuer. La mère veut reprendre la petite fille avec elle. Tous les êtres magiques partent de la terre. Maladie. On voit la petite dépérir, de plus en plus cernée, tousse, ne peut plus marcher, elle sera portée par son frère qui s'inquiète. À moitié transformée en pierre, elle n'arrive plus à souffler, elle a mal, elle est très cernée, ses cheveux deviennent blancs. Inconnu. Les mondes magiques sont étranges, avec des lieux contenants, clos, des personnages que l'on a de la peine à cerner au début, comme le grand Chanaki, la sorcière Macha.

Visuel effrayant. Le moment dans la maison de la sorcière Macha peut effrayer. Chez la sorcière, elle tente de faire la gentille, mais on sent qu'elle se maitrise, on la verra dans un visuel presque effrayant, son visage change, fâchée. Maïna est à moitié transformée en Pierre. L'oeil de la sorcière est visuellement bien présent qui regarde par un trou. Les sentiments qui sont dans les bocaux entrent dans la sorcière qui bouge dans tous les sens. Les hiboux brisent petit à petit la fenêtre.

Rejet de Maïna. Elle n'a pas le droit de toucher le coquillage que la maman a offert à son frère, il lui crie dessus quand elle le prend, la traite de voleuse. Il fait exprès de raconter une histoire qui fait peur. La petite fille va subir différents rejets de son grand frère. Durant un moment où elle a besoin de réconfort, il n'accepte pas qu'elle lui tienne la main.

VOCABULAIRE
Classique

Commentaires. Un excellent film autour de la disparition d'un parent. Nous sommes ici dans un conte, il n'est pas clairement dit que la mère est morte, ce sera plus avec les différents ressentis que l'on va comprendre le lien au deuil (le sentiment d'abandon, la colère, le rejet, la tentative d'effacer les émotions). On peut facilement comparer les personnages légendaires avec la grand-mère ou le père. Un beau film pour toute la famille, avec un rythme adapté aux enfants, mais une linéarité et un scénario plutôt complexe. Beaucoup de personnages sont en souffrance, la petite fille risque de mourir et différentes tensions parcourent le film, un accompagnement sera nécessaire pour les plus jeunes.

Thèmes. Deuil. Amour parental. Protection parentale. Orphelin. Relation au père. Naissance. Celte. Nature. Mer. Courage. Se dépasser. Dépression. Magie.