Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Cendrillon et le prince pas trop charmant

CENDRILLON ET LE PRINCE (PAS TROP) CHAMANT

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

 

DUREE
80 minutes
MONTAGE

Film de 2007 dans une image de synthèse sans beaucoup de textures, visages statiques. Narrateur qui parle aux spectateurs, il arrête le film et on fait un flash-back. Différentes intrigues en même temps.

MESSAGE

Amour. Réaliser qui est la bonne personne, celle qui nous correspond. Sentir son coeur balancer entre deux personnes, puis découvrir le véritable amour, pas la simple attirance de la beauté ou de la richesse, car le véritable amoureux est simple, mais réciproque. Les fins heureuses dans le conte, ce n'est qu'un début.

Critique des classes sociales. Ne pas être freiné par son statut social, on a tous droit au bonheur, et un simple laveur de vaisselle peut lutter à armes égales contre un prince.

Ne pas être ébloui par l’apparence. La fille ne doit pas être subjuguée par un beau (une personne imbue de soi-même n’est pas très intéressante). Cendrillon va petit à petit réaliser que ce n’est pas le beau prince blond son héros, mais un petit jeune qui l’aime comme elle est.

Héroïsme. On ne nait pas héros, on le devient. Une personne lambda peut faire preuve de courage, montrer son entrain et devenir forte. Force du faible.

Responsabilité. Faire attention aux choses que l’on doit faire, ne pas prendre les choses à la légère et n’en faire qu’à sa tête. Réparer ses bêtises.

Fréquentations. Ne pas suivre les mauvaises influences. Ne pas rester avec la racaille, même s’ils s’intègrent facilement dans leur groupe. Choix entre le bien et le mal.

Revisiter les contes. On retrouve différents contes des frères Grimm, les personnages sont interconnectés et modifiés (Cendrillon, Rapunzel, le petit chaperon rouge, la Belle au bois dormant, Blanche-Neige, la fille du roi et de la Grenouille, Rumpelsiltskin et Jack et le haricot magique).

Écouter les recommandations. Respecter son statut d'apprenant, écouter les recommandations du maître et ne pas risquer des dangers en faisant n'importe quoi.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. La belle-mère de cendrillon parvient à s’emparer du bâton magique du magicien, elle modifie la fin des contes pour que cela finisse mal. Une horde de méchants arrive au château, personne ne peut les arrêter. Tous les méchants vont tenter d’arrêter l'héroïne. Loup rugissant qui poursuit Cendrillon dans la forêt. La belle-mère kidnappe Cendrillon, le prince ne parvient pas à la sauver. Risquer de tomber dans un lac de lave, suspendu par une main à son amoureux tandis que la belle-mère tente de le faire tomber dans le vide. Tentative d'étranglement avec un bâton.

Crainte. Belle-mère dominatrice et agressive. Ambiance stressante dans la forêt, surtout à cause de la musique.

Malaise. Cendrillon exploitée, qui ne peut pas aller au bal, qui pleure en voyant sa famille sortir. Apprentis qui font des bêtises, on craint qu’il y ait des problèmes. Les combattants sont emprisonnés, on perd l’espoir. On ne sait pas où la méchante a disparu à la fin (sauf si l'on découvre le gag à la fin du générique).

Peur. Rumpelstiltskin fait peur quand on le voit proche du bébé. La méchante belle-mère appelle les méchants, Trolls, loups, géants, sorcières vont au château.

VOCABULAIRE
Le doublage canadien est un peu vulgaire. Chanson en anglais.

Commentaires. Un humour plutôt adulte, il faut bien connaître les contes pour apprécier le deuxième degré. Dans une idée un peu semblable, on ne peut pas s’empêcher de penser que Shrek est bien mieux réussi. Le film est tiré d’une série de 26 épisodes en animation classique, Simsala Grimm, qui est presque plus intéressante.

Thèmes. Conte. Princesse. Amour. Classe sociale. Responsabilité. Fréquentation. Force du faible.