Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Bob l'éponge, un héros sort de l'eau

BOB L'EPONGE LE FILM : UN HEROS SORT DE L'EAU

Sans dégâts dès : 9 ans - Âge conseillé : 10 ans

 

DUREE
92 minutes
MONTAGE

Dessin animé de 2015, principalement en animation classique, mais aussi avec des moments avec prises de vue réelles et images de synthèse. Linéarité complexe avec machine à remonter le temps. Avec les personnages de la série qu'il vaut mieux connaître pour apprécier les bons gags.

MESSAGE

Penser aux autres. Faire en sorte d'arranger les choses, ne pas être égoïste.

Travail d'équipe. S'assembler même avec un ennemi. Chanson sur ce thème. Amitié. Ce n'est pas facile de pouvoir compter sur de vrais amis. Communauté. Bkikini Bottom est peuplée de personnes qui réagissent ensemble à ce qui leur arrive, on voit bien l'effet de groupe, les conditionnements communautaires.

Positivisme. Bob l'éponge est un éternel satisfait. Un exemple de satisfaction permanente (mais pour être heureux dans ce monde, il faut être un peu stupide).

Appât du gain. On critique ceux qui ne pensent qu'à faire du profit sur le dos des autres. Critique du mauvais business. Espionnage industriel. Plankton est jaloux de la réussite de Bob, il veut connaître la recette secrète des pâtés de crabe. Critique du vol. Ce sont les pirates qui volent les autres, et ils ne parviennent pas à leur fin.

Histoire à lire. Le pirate va chercher un trésor, c'est en fait un livre, qu'il va se mettre à nous raconter (l'histoire du film). Être motivé à écouter la suite d'une histoire, espérer une bonne fin. Imagination. Écrire ce que l'on veut sur une page blanche crée une histoire.

Motivation. Se donner les moyens d'écrire sa propre histoire. Il faut se bouger pour obtenir ce que l'on veut.

Malbouffe. Monde de sucrerie dans la tête de Bob ou besoin de consommer un pâté de crabe très hamburger, le film met en avant une alimentation mauvaise pour la santé, y compris une bonne grosse glace ou du barbapapa. Peu de critique, on nous montre l'effet du sucre sur le cerveau, mais dans un effet comique.

Toxicomanie. Manque. On voit ce que peuvent générer des personnes en manque. La disparition des pâtés de crabe ressemble à un manque de toxicomane.

Critique de la consommation. Tout un drame pour des pâtés de crabe, on se moque du besoin de consommer. Société lobotomisée. On voit bien que l'on peut endormir les gens en leur proposant des choses qu'ils apprécient. Les gens développent leur agressivité, ou des potentiels d'action, surtout quand ils ont des manques.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Un squelette se met en mouvement, et va cogner un pirate. Le pirate n'aime pas les oiseaux qui chantent, il y en a qui sont montrés en squelette dans une cage. Robot géant agressif qui risque de tout écraser. Dauphin du futur qui envoie un laser contre Bob. Le pirate menace les mouettes, il fait croire qu'il a cuit des ailes d'un membre du groupe. Calamar monstrueux à grosses dents.

Monde agressif. Parodie de film de guerre, avec musique, bruitage, costumes, avion, tank ou lance-roquette, mais les munitions sont des frites du cornichon ou du ketchup (de l'humour agressif). Parodie de film apocalyptique, à la Mad Max, agressivité des survivants (le temps de l'apocalypse semble arriver, les habitants ont des tenues de cuir, des pics, on voit des flammes, la ville va sombrer dans le chaos, des maisons en flammes, véhicule qui foncent, coup de massue à chaine dans la caméra). Ambiance film d'horreur quand Bob entre dans la maison dévastée de Gary, bave partout et des escargots qui le poursuivent. Parodie film d'espionnage quand la recette est volée, que les systèmes de sécurités se mettent en marche.

Malaise. Injustice, on croit que Bob s'est allié avec un voleur. Mr Krabs angoisse, il prophétise que des heures sombres vont attendre les habitants des profondeurs, qu'ils vont s'entre-déchirer. Patrick fait croire qu'il est l'ami de Bob quand en fait il veut le livre à la populace. Plankton fait semblant d'être gentil, on voit qu'il n'apprécie pas Bob. Karen offre sa mémoire pour créer une machine à remonter dans le temps, une sorte de don de soi même pas reconnu. Après un saut dans le temps, on voit Patrick vieux dans un monde devenu désertique. Tous les héros sont envoyés par le méchant sur une île pleine de caca d'oiseau. Plusieurs rebondissements qui font craindre que le pirate ait gagné.

Maltraitance. Plankton qui semble responsable de la disparition de la recette risque de se faire torturer, on le voit attaché (on parler jeter dans l'huile bouillante, enfoncer des pousses de bambou sous les ongles). On va se moquer d'un personnage qui pleure. Sandy l'écureuil dans une parodie de folie, style savant fou. Karen, l'ordinateur à voix de fille est attaché dans une cave sordide, du matériel de torture à côté d'elle.

Banalisation de la violence, de la souffrance. On est censé rire des personnages en mauvaise posture (se faire tirer dessus, tomber de haut, se faire écraser, être menacé d'être fienté, Patrick se fracasse la tête contre un mur).

Bizarrerie. Le film est encore plus déjanté que la série, il ne faut pas avoir besoin de repère. On entre dans le cerveau de Bob, avec un monde sucrerie qui fait peur à Plankton. Machine à remonter le temps et différentes parodies qui complexifient les choses.

Moquerie. Bob et la plupart de ses amis sont stupides, on va donc passer notre temps à se moquer de personnages.

VOCABULAIRE
Langage qui peut parfois partir dans tous les sens. Musique qui peut parfois être anxiogène. Chansons.

Commentaires. Un animé très bête pour les enfants, sauf s'ils peuvent percevoir les messages critiques derrière les gags, ce qui est plutôt complexe et hors de leur portée. Sous couvert d'humour, les personnages se donnent des coups et font du n'importe quoi. Un sous-titre plutôt mensonger, Bob va venir dans notre monde après une heure de film, pendant 20 minutes (bon c'est déjà peut-être trop).

Thèmes. Équipe. Optimisme. Cupidité. Histoire racontée. Motivation. Malbouffe. Consommation. Toxicomanie.

En dehors de la série, il existe un premier film.