Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

La belle et la bête

LA BELLE ET LA BÊTE (ici la version Live 2017)

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
87 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 1991, l'histoire est introduite en suivant les pages d'un livre de conte traditionnel. Plusieurs intrigues en même temps, il y a différents lieux distincts (le village de Belle, sa maison, le château de la Bête). Bonne animation.

MESSAGE

Ne pas se fier aux apparences. L'essentiel est invisible pour les yeux, ou alors il faut prendre le temps pour le voir. Différence. Deux personnes bien différentes peuvent s'aimer.

Égoïsme. Un prince trop centré sur lui-même va devoir apprendre à penser aux autres.

Maîtrise de soi. La bête doit se maîtriser, ne pas montrer de l'agressivité ou de la colère.

Histoire d'amour. Belle va choisir son amoureux, ne va pas céder aux avances du mâle dominateur, plutôt un dragueur. Séduction. Elle recherche quelqu'un d'intelligent comme elle, ce n'est pas seulement l'attitude de l'autre qui permet la rencontre, mais la réceptivité. L'amour transforme les êtres. Une personne qui rencontre l'amour va changer, se bonifier.

Revalorisation de l'intelligence. Critique des benets qui dénigrent tout, ouverture sur l'autre, ne pas mettre l'homme au-dessus de la femme, esprit d'invention. Lecture. Mettre en avant la lecture, avec une demoiselle qui adore les livres.

Femme forte. On la voit indépendante, intelligente, ne succombant pas aux belles apparences.

Crainte de l'étranger. Critique de celui qui sait générer assez d'angoisse pour que le peuple se mette à avoir peur et veuille faire disparaître celui qui est désigné comme coupable.

Importance du père. On nous montre l'amour que porte une fille à son père, elle est prête à se sacrifier pour lui.

Hiérarchie. On nous montre des domestiques qui jouent bien leurs rôles, ils se montrent dévoués, ils acceptent leur statut. Dévouement.

Rédemption. Nous devons réparer nos erreurs si nous voulons bien avancer dans la vie.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Différentes poursuites avec des loups, dans la forêt, ambiance sombre, grosse frayeur des personnages, musique tonitruante, lac qui cède sous les sabots du cheval, crainte de se faire mordre. Effet de tonnerre. La meute se bagarre avec la Bête. La scène finale, avec les villageois qui attaquent le château aux cris de "Tuons la bête", quelques passages tendus quand ils risquent de faire mal à des domestiques. Combat entre Gaston et la Bête, elle ne réagit pas quand il se fait tirer dessus, puis précipiter à travers une vitre, elle se fera finalement poignarder par-derrière, on va penser qu'il est mort, après avoir agonisé dans les bras de son amoureuse qui a avoué son amour trop tard.

Malaise. Le père est perdu, on voit la crainte du cheval, ambiance lugubre dans la forêt. On ne sait pas ce qu'est devenu le père de Belle, capturé par la Bête. Stress de l'inconnu, on ne sait pas ce que Belle va trouver dans l'endroit du château interdit, c'est sombre et en mauvais état.

Tristesse. Pleurs de Belle qui a accepté d'être captive à la place de son père. Au départ de Belle, on peut craindre que la Bête reste tel qu'il est toute son existence. Désespoir de la Bête qui a abandonné tout espoir et qui se laisse tuer.

Maltraitance. On se moque du père quand il a besoin d'aide, les villageois le rejettent, puis Gaston veut utiliser sa crainte de la bête pour le faire interner et obliger Belle à se marier avec lui. Le méchant tombe finalement dans un précipice en hurlant, on pourra ressentir de la satisfaction de le voir mourir.

Visuel effrayant. La Bête peut effrayer les plus jeunes enfants, sa première apparition est angoissante, voix avec rugissement.

Les méchants. La Bête peut faire peur, mais c'est finalement Gaston qui se révèlera être le méchant de l'histoire. Imbu de lui-même, ce n'est pas qu'un gars stupide, il fait enfermer le père de Belle; rejeté, il va vouloir tuer.

VOCABULAIRE
Classique, de nombreuses chansons entrainantes.

Commentaires. Il existe certaines scènes qui feront peur aux plus jeunes, ce film mérite un accompagnement. L'image d'une femme intelligente, indépendante, empathique. Certainement une des plus belles réussites féminines de Disney à l'époque. Il existe deux autres films d'animation, Le Noël enchanté et Le monde magique. Dans les films avec acteurs en chair et en os récents, en 2014 et en 2017.

Thèmes. Princesse. Différence. Apparence. Rédemption. Femme performante. Relation au père. Égoïsme. Maîtrise de soi. Dévouement. Conte. Lecture. Comédie musicale. Séduction. Drague. Monstre. Couple.