Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Aya de Yopougon

AYA DE YOPOUGON

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 12 ans

 

DUREE
88 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2013 qui reprend l'apparence de la bande dessinée. Aya en narratrice, introduit sa grande famille. On ne recherche pas la fluidité dans tous les personnages, même si certains sont bien animés, d'autres seront plutôt statiques. Effet de rêve, flash-back. Quelques passages rétro, avec de véritables publicités des années 1970. Quelques petits effets en images de synthèse sur les véhicules.

MESSAGE

Relation hommes-femmes. Premiers amours de jeunes filles (si Aya est responsable et sage, ses amies se font avoir par les hommes ( Créer une famille ne devrait pas se faire n'importe comme, une tombe enceinte, l'autre sera piégée par un tombeur). Les filles ne doivent pas être trop naïves ou insouciantes, elles doivent savoir se protéger (avoir un enfant avec un tombeur n'est pas idéal, danger de l'avortement. Drague. On voit des relations où les garçons vont franchement draguer les filles. Une Binto qui est une chasseuse d'homme, elle n'hésite pas à utiliser ses charmes pour obtenir ce qu'elle veut. Mise en garde contre les hommes, dragueurs.

Phallocratie. On perçoit bien que ce sont les hommes qui dominent la société et qui veulent imposer leurs points de vue. Les filles semblent être plus enfermées dans leur statut de femme d'intérieur à marier. Aya est une jeune fille qui ne veut pas se laisser faire, qui veut faire des études. Egalité des sexes.

Travail. On nous montre que les jeunes hommes peuvent avoir de la peine à s'activer. Nécessité de trouver sa voie, arrêter de penser qu'aux filles.

Adultère. Crainte d'être découvert. Secret pesant. Devoir se charger de ses enfants que l'on a faits avec la secrétaire. On nous montre aussi une demoiselle n'être pas vraiment fidèle, elle veut plaire à plusieurs hommes.

Afrique. Presque une visée éducative dans la découverte d'une région de Côte d'Ivoire, d'un quartier d'Abidjan. On sent la chaleur, on voit les petits quartiers, des environnements, interactions ou gestuelles réalistes. Musique typique, nombreuses maximes africaines. Cela en devient presque folklorique, il ne faudrait pas rester sur cette image, surtout que l'action se déroule dans les années 78.

Importance de l'argent. Une société pauvre, où on peut rechercher à accéder à de nouveaux statuts sociaux, avec un bon mariage (l'expatrié qui vit à Paris ou le fils qui va hériter). Les gens dans l'aisance ont un meilleur environnement, mais ne semblent pas plus heureux.

Famille. Elle est élargie, on doit prendre la responsabilité de certains enfants. Responsabliltié du parent, qui doit gérer le mariage des enfants. Communauté où on est tonton, frère, ou cousin de la personne qui habite le même quartier ou village.

Mariage. Pères qui discutent à table des tenants et aboutissant du mariage. On voit la communauté qui se prépare à la fête. Quand la fille est enceinte, il faut assumer et poser le mariage (ou, en tout cas, assumer l'enfant en donnant de l'argent). Les longues études c'est pour les hommes, les femmes doivent se marier. Exemple de mariage arrangé, avec des mariés pas du tout amoureux.

SCENES DIFFICILES

Situations relationnelles complexes et dures. Père qui trompe sa femme, avec sa secrétaire et quand celle-ci sera renvoyée (à cause d'un comptable amoureux qui a oeuvré dans l'ombre pour récupérer cette femme), elle apportera ses enfants dans la famille de son ex-patron. Jeune fille qui tombe enceinte et cache la véritable identité du père, on saisit que son mensonge l'enferme et l'empêche de revenir en arrière. Agressivité du patron père, qui son considère mal son fils. Personnages alcoolisés.

Agressivité. Quelques comportements d'adultes fâchés. Quand le père apprend que sa fille est enceinte. Quand un père ne supporte pas que sa fille danse avec un de ses contemporains (et le frappe). Parents qui crient sur leur fils. Bagarre entre filles pour des histoires de garçons.

Une fin abrupte. On laisse la famille d'Aya en pleine problématique à la fin du film.

VOCABULAIRE
Dialecte typé africain, avec accent bien prononcé.

Commentaires. Un film qui présente bien la vie dans un quartier en Afrique, mais les thèmes sont plutôt pour les adultes ou adolescents. Les images ne vont jamais agresser, mais des situations propres aux relations de couple parsèment cet animé, vous aurez certainement à répondre à bien des questions.

Thèmes. Afrique. Couple. Drague. Travail. Grossesse. Adultère. Argent. Créer une famille. Égalité des sexes. Adultère.