Quels films pour nos enfants ?Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIESs

 

LES LIENS

Astérix et Obelix au service de sa majesté, le film

ASTERIX ET OBELIX AU SERVICE DE SA MAJESTE

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 9 ans

 

DUREE
109 minutes
MONTAGE

Film de 2012, avec quelques effets spéciaux, décors soignés. Générique étrange. Plein de différentes histoires, les Bretons, les Normands, les Romains, les Gaulois, on ne suit pas que Astérix. Succession de gags.

MESSAGE

Amitié. Complicité entre Astérix et Obélix. Gérer les conflits. Moments de dénigrement d'Astérix qui en a parfois marre d'avoir un camarade stupide, et qui peut lui renvoyer qu'il est un boulet pour lui, qu'il préférerait avoir une copine que de vivre avec un type et un chien. Un moment où Obélix est fâché, mais tout reviendra dans l'ordre quand ils réaliseront que les sacrifices qu'ils peuvent faire parfois c'est finalement pour avoir un bon copain (et pour cela il ne faut pas décider à la place de l'autre ce qui est bon).

Devenir un homme. Chez les Gaulois un jeune doit faire ses preuves. De trouillard, il va falloir se montrer courageux. On peut trouver la force en soi, pas besoin toujours d'avoir de la potion magique pour être fort. La vraie force est peut-être de trouver le courage d'entrer en relation avec une femme. S'affirmer.

Relationnel. On parle beaucoup des relations entre les hommes et les femmes. Astérix ne se sent pas bien d'être célibataire, il tente de séduire, et réalise que ce n'est pas facile d'aborder les femmes (technique de drague maladroite, quelle personne choisir). Jolitorax est fiancé à une demoiselle qui a besoin de relationnel, qui a besoin d'une présence, de chaleur humaine, d'être aimée avec fougue (sans cela, elle va voir ailleurs). C'est important d'avoir le courage de regarder dans les yeux et de dire ce que l'on ressent. Ce n'est pas facile de comprendre les femmes. L'amour, ça peut nous donner des sensations incroyables.

Aider l'autre. Soutenir ceux qui ont des soucis avec l'oppresseur. Acte héroïque, se montrer fort.

Bonnes manières. Il est bien de maîtriser un minimum la politesse, mais il ne faudrait pas que cela nous rende coincé où que cela ne nous permette pas de bien nous débrouiller en amour.

Critique de l'alcool. Il est parfois mal géré. On voit des romains avinés, il y en a un qui se montre bagarreur. Astérix va lui aussi trop boire et mettre ses amis dans l'embarras.

Clichés sur les habitants de pays. Mise en avant des clichés sur les Anglais (moches, coincés, nourriture infecte) ou les Français (dragueurs, sales, vulgaires). Surtout pensé pour critiquer les clichés, n'empêche que c'est le genre de choses qui nous imprègne.

Se croire meilleur. Critique d'un César qui pense devoir envahir les autres pour leur bien (un peu antiaméricain). Analyse psy du despote, qui a un besoin de puissance, qui veut dominer les autres et surtout être remercié quand il gracie. Critique du jeune homme qui passe du temps dans sa salle de bain, qui n'est pas très consistant et qui joue surtout de la tchatche en dénigrant les personnes qui ne sont pas de Lutèce. Narcissique.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Torture, Astérix est attaché à une planche qui descend vers des braises (il prend plutôt ça à la rigolade). Bateau romain qui transperce violemment le navire-pirate. Quelques moments de sursaut (un rocher qui tombe sur la table de la reine, cris forts contre un bébé). Les Normands ont une apparence agressive. Casque en crâne avec corne, allure imposante. Ils parlent de massacrer tout le monde, on les voit crier méchamment. Ils capturent Goudurix et veulent le jeter en bas d'une falaise.

Tristesse. Idéfix ne fera pas partie du voyage, Obélix est triste de le laisser. Trois petits chiens se font écraser par un gros bloc de pierre qui leur est catapulté dessus. Un Romain détruit la plante si importante aux yeux de Pindépis. Le tonneau de potion magique est détruit par les Romains.

Malaise. Deux amoureux risquent de se séparer, ils partent chacun de leurs côtés, fâchés. Les moments où Astérix est dur avec Obélix, et surtout le moment où il traite l'amour que porte Oblélix à Miss Macintosh comme une histoire ridicule et grotesque.

Banalisation de la violence. Les bagarres sont bien présentes, plutôt montrées comme marrantes. On tape du Romain, la scène finale où César envoie son armée contre le village est un peu plus tendue, surtout quand les Romains reprennent du poil de la bête. On dit bien que la baffe c'est mauvais pour éduquer, mais on n'hésite pas tant que cela.

Moquerie facile. On se moque de l'étranger qui veut tenter de trouver du travail à l'étranger, du flux migratoire. Pindépis est un Indien bien passif, qui subit tout le monde durant le film. Des personnages laissent sous-entendre l'homosexualité d'Obélix et Astérix qui vivent sous le même toit, cela embête Astérix. Les Romains typés policiers ou douaniers ne sont pas performants.

VOCABULAIRE
Classique (un petit "rien à foutre").

Commentaires. Nombreux gags, plutôt bien amenés, les adultes pourront apprécier aussi (de Star Wars à 300 en passant par les Beatles). Un réalisateur qui prend un peu d'Astérix et les Normands, pour mélanger avec Astérix chez les Bretons en apportant sa propre touche (Astérix se retourne quand deux jolies filles passent).

Thèmes. Amitié. Force. Aider l'autre. Intérêt à l'autre sexe. S'affirmer. Politesse. Narcissique. Romain. Angleterre. Viking.

Les animés d'Astérix (Astérix le Gaulois, la surprise de César, les Indiens, le coup du menhir, les Bretons, les 12 travaux, Cléopâtre, les Vikings). Ainsi que des films, comme Astérix et Obélix: mission Cléopâtre - Astérix au service de sa Majesté.