Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Astérix et le domaine des Dieux pour les enfants

ASTERIX - LE DOMAINE DES DIEUX

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 7 ans

 

DUREE
85 minutes
MONTAGE

Film en images de synthèse de 2014. Ellipses. Petit épilogue à la fin.

MESSAGE

Résoudre les problèmes par les coups. Des Gaulois qui peinent à imaginer d'autres moyens que de taper pour résoudre leurs problèmes. Les seules personnes qui réfléchissent ici sont les esclaves ou les soldats romains qui souhaitent améliorer leurs conditions de travail (et de toute façon, ils finissent par se faire taper dessus).

Écologie. Beauté d'une forêt naturelle, verte et peuple de bons sangliers. On voit Idéfix souffrir quand des arbres sont arrachés. Domestication de la forêt, et nécessité de déboiser pour construire. On critique le besoin des citadins de sortir de leur ville polluée pour venir s'installer en campagne.

Colonisation. On voit que le bon moyen de conquérir un pays c'est de venir y importer ses valeurs, ses colons. Asservir l'autre. Il n'y a pas forcément que les armes pour combattre, une culture peut démolir une civilisation. Critique de la mondialisation.

Être uni contre l'adversaire. On critique les villageois qui ont été séduits par les Romains, on va leur renvoyer longtemps qu'ils ont été des lâcheurs. Nationalisme. On doit garder sa culture et ne pas perdre ses valeurs. Combattre les envahisseurs. On nous présente l'importance de garder son chez-soi intact, ne pas se laisser influencer par les autres.

Accepter l'autre. Critique de ceux qui n’accueilleraient pas des personnes vraiment dans le besoin et sans toit. Même une personne étrangère à droit à recevoir de l'aide.

Critique de la consommation. On nous montre des habitants devenus cupides, qui augmentent les prix quand ils ont la possibilité de vendre les choses plus chères. Être oisif fait perdre sa force. Critique de la modernité. Risque de perdre ses valeurs, ce à quoi on devrait vraiment tenir, lorsque l'on est attiré par les attraits d'une civilisation que l'on imagine plus avancée (on va critique ici différent besoins, comme le fitness, faire semblant d'apprécier un spectacle ennuyeux, devoir porter des habits à la mode, on se moque du catch qui n'est que du chiqué ...). Être prisonnier d'un système. On nous montre que l'exploitation au travail, et le logement cher, imposent à des hommes libres de travailler dur. Toursime. Critique de l'observation d'une autre culture, en observant en masse ce qui se passe (critique d'une sorte de voyage organisé où tout est préparé et où l'indigène va subir le troupeau de différentes façons).

Éducation. On se moque d'un père qui s'interroge sur les jeux violents de son enfant quand il l'amène voir les jeux du cirque avec des combats de gladiateurs (on devrait offrir des figurines d'Astérix plutôt que catcheurs gladiateurs.). Importance du lien à l'enfant. Bien s'entendre avec un enfant, avec lequel on peut s'amuser en courant dans la forêt. Parents qui s'inquiètent du sort de leur enfant, qui mettent beaucoup d'énergie à le retrouver.

Négociation syndicale. Début de la protection de l'ouvrier. On voit des esclaves bâtisseurs qui veulent de bonnes conditions d'existence. On voit des soldats romains qui veulent faire valoir leur droit. Intérêt individuel. Les esclaves réalisent qu'ils peuvent profiter de leur travail.

Difficulté de trouver un logement. Critique de l'administration qui impose un dossier difficile à remplir.

Amitié. Être deux bons copains, on voit qu'il peut y avoir des disputes, mais cela finit toujours par s'arranger.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. La famille est expulsée de nuit, on voit qu'ils craignent ce qu'il peut y avoir dans la forêt. César dans la nuit qui se réjouit machiavéliquement. Des soldats romains arrêtent Panoramix Idéfix et un enfant, ils sont mis dans une cage. On voit le village gaulois se faire attaquer, il ne reste qu'Astérix à l'intérieur, et il n'a plus de potion magique, il doit faire face à une armée entière. Deux gros gardes empêchent Astérix de libérer ses mis, il se fait frapper, n'a pas de potion. Les romains ont découvert que les villageois n'avaient pas de potions, ils sont poursuivis, puis emprisonnés. Astérix boit de la potion pas encore prête, il perd toute son énergie, César demande la soumission, il est pris à bras le corps inconscient, on peut croire que tout est perdu.

Banalisation de la violence. On tape les personnes avant de leur parler, la bagarre est un moyen de régler ses problèmes. Sous forme d'humour les hommes se tapent ou s'agressent et cela fait rire. Des Romains, qui ont l'air sympathiques, se font frapper, même après avoir aidé les héros. L'esclave noir est trop intellectuel, il pense à se débrouiller dans la vie (plus que de rentrer dans les plans des Gaulois), et il se fait donc taper.

Malaise. On voit une grosse ombre au-dessus d'une maison, une grande main s'en empare. On voit la pression que subit un père de famille pour s'exiler en Gaule (on le menace de finir mangé par les lions). Le père qui avait gagné un appartement se fait expulser. Il y a une grosse ombre qui se met devant le petit garçon. La famille qui avait enfin réussi à se trouver un appartement. César a le plan de raser le village et d'y mettre un amphithéâtre. Les parents craignent qu'il soit arrivé quelque chose à leur petit garçon. Obélix qui a très faim a perdu sa force et a été fait capturé. On voit le chef complètement alcoolisé au banquet.

Tristesse. Le village des Gaulois perd de son âme, et Astérix, Obélix, Panoramix et Assuranstourix décident d'aller habiter ailleurs.

VOCABULAIRE
Classique

Commentaires. Une histoire plutôt conservatrice qui peut être vue par toute la famille, pour autant que vous ayez envie de montrer surtout une succession de moments où des personnes se font taper (l'âge légal est 6 ans en Suisse, après cela va dépendre de votre tolérance à la violence gratuite) (même si ce n'est pas voulu agressif). Un Astérix en images de synthèse qui ressemble beaucoup à ce qui s'est fait dans la bande dessinée.

Thèmes. Amitié. Force. Combattre. Romain. Écologie. Colonialisme. Éducation. Consommation. Aider l'autre.

Les animés d'Astérix (Astérix le Gaulois, la surprise de César, les Indiens, le coup du menhir, les Bretons, les 12 travaux, Cléopâtre, les Vikings). Ainsi que des films, comme Astérix et Obélix: mission Cléopâtre - Astérix au service de sa Majesté.