Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Amazonia

AMAZONIA

Sans dégâts dès : 5 ans - Âge conseillé : 8 ans

 

DUREE
83 minutes
MONTAGE

Fiction documentaire de 2013. Rythme plutôt lent. Animaux dans la nature que l'on va filmer avec l'idée d'un scénario. Beaux paysages. Insectes en gros plans. Un effet de rêve.

MESSAGE

Découverte d'animaux de l'Amazonie. On verra juste passer certains animaux (sauterelle, araignée, scarabée, millepatte, mygale, vautour pape, grenouille, criquet). Il y aura quelques séquences plus longues (jaguar, harpie, coati, tapir, toucan, serpents). Le héros est un singe capucin.

Quête identitaire. Faire face à des dangers, apprendre et grandir. Trouver l'endroit qui nous corresponde.

Le choix de la liberté. Un petit singe capucin, en cage va s'écraser en pleine Amazonie, et réapprivoiser le monde sauvage, se sécuriser et retourner vivre parmi les siens. À la fin, le petit capucin enlève son collier, il va faire le choix de ne pas repartir dans le monde des hommes, avec la sécurité et la nourriture, pour revivre là où se trouvent ses pairs.

Importance du groupe, de vivre avec ses semblables. Entouré d'autres singes, le petit animal va apprendre à fonctionner dans son environnement. Apprentissage avec ses pairs (casser les noix de coco, découvrir ce qui est comestible, découvrir les hiérarchies). Protection du clan, avec le mâle dominant qui monte la garde et protège les siens. Ne pas être seul.

Ode à la nature, critique de la déforestation. Belles images d'arbres, d'animaux et moment déprimant où on voit une forêt calcinée par l'homme. On réalise comme la nature est belle sans l'homme, et qu'elle mérite d'y vivre, même si elle peut se montrer hostile et difficile quand on ne maîtrise pas ses codes.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Tomber dans l'eau, risquer de se noyer, puis devoir survivre à une chute (on peut le croire mort). Risquer de se blesser en montant un arbre plein de picots. Le singe est coincé sur un radeau, à la merci d'autres animaux (serpent, iguane et surtout crocodile avec grosses dents). Mâle dominant qui crie en fonçant contre le petit ou qui le poussera en bas d'une branche en pleine nuit.

Animaux sauvages. Plusieurs apparitions de serpents, on peut toujours craindre une attaque, même si elle ne viendra pas. Craindre un danger, et enfin voir apparaitre le jaguar, qui va s'en prendre au petit singe, le guettant, grognant, le pourchassant, attendant qu'il tombe (certainement une des scènes les plus stressantes du film). Crocodiles avec grosses dents dans le fleuve où navigue le capucin. Craindre quelque chose dans l'eau (ce seront de sympathiques dauphins).

Environnement. Plusieurs orages, avec effets d'éclairs, le plus dangereux et celui qui surprend l'avion et crée l'accident (cela secoue beaucoup, bruits, angoisse de l'animal).

Malaise. Champignons qui font vivre une expérience de rêve déroutante au capucin, il revit ses frayeurs dans l'eau, il se dédouble, une scène plutôt inquiétante pour les plus jeunes, avec des effets de gros plans, d'yeux. Manger une sauterelle, effet dégoûtant. Montée des eaux, se retrouver coincé sur un arbre, voir les autres animaux qui semblent avoir de la difficulté à avoir un lieu où se tenir. Scènes de nuits. Différents moments nocturnes, dont surtout celui où l'on entend un bruit grognement dans l'obscurité, on ne sait pas ce que c'est, et cela fait peur (on verra le lendemain que ce sont les crocodiles).

Tristesse. Une petite fille doit quitter son animal, on ne saisit pas vraiment où va le petit singe. Le capucin n'a pas d'abris quand il pleut, on le voit tout trempé. Une forêt toute brûlée, avec le petit singe qui voit cela dépité. Un rapace qui va parvenir à attraper un bébé singe malgré l'alerte du mâle dominant.

VOCABULAIRE
Pas de parole. Musique présente, ainsi que les bruits de la forêt.

Commentaires. Film animalier qui semble proche d'un documentaire, et qui se permet le luxe de ne pas tout gâcher avec des paroles. Un message plutôt positif, dans le retour à la liberté, la découverte de son environnement. Les adultes risqueront de saisir que c'est grâce au montage que les interactions, ou les liens existent entre ces animaux, mais c'est assez bien réalisé pour tromper les enfants. Il n'y a pas vraiment d'anthropomorphisme, en dehors de ce que l'on peut croire lire sur le visage du petit singe. Une 3D qui est franchement inutile, mais qui peut être intéressante pour les plus jeunes qui pourront ainsi découvrir le port de lunette sans craindre des effets impressionnants.

Cela reste un film où les tensions restent présentes, il vaut mieux donc être proche de votre petit quand il va le découvrir pour la première fois.

Thèmes. Documentaire. Animaux. Singe. Nature. Écologie. Quête identitaire. Liberté. Protection des animaux. Zoo.