Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIE

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Aladdin, le retour de Jafar

ALADDIN 2 - LE RETOUR DE JAFAR

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 8 ans

DUREE
70 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 1994. La qualité de l'animation et du scénario ne vaut pas le premier film. Il faut avoir vu le premier opus pour comprendre les interactions entre les personnages de ce deuxième volet.

MESSAGE

Amour. Dans le couple, c'est important de dire la vérité, de ne pas avoir de secrets, de ne pas mentir. Dispute. Aladdin et Jasmine roucoulent, mais sont souvent en dispute. Mais heureusement, à la fin, on se retrouve et on veut partir découvrir le monde ensemble.

Femme stéréotypée. Le côté femme de caractère du premier film a disparu. Jasmine amoureuse est devenue niaise, frivole avec gloussements récurrents.

On sort du manichéisme, Iago le perroquet veut exploiter Aladdin (eh oui, il existe des personnes qui exploitent la crédulité, qui font croire qu'elles sont gentilles) pour avoir ce qu'ils veulent. Mais à force de côtoyer les gentils Iago se met à les apprécier, et cela devient difficile de les trahir, alors il va les aider quand même, puis les laisser et de nouveau les aider. Pas vraiment clair pour les plus jeunes de savoir s'il est gentil ou méchant. En tout cas il est toujours criard.

Partage. Quand on a des sous, c'est bien de les donner aux pauvres. Les méchants qui sont intéressés que par les richesses n'ont rien de bon à la fin. Cupidité.

Importance de l'amitié. On voit des personnages qui font attention les uns les autres.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Poursuites en tout genre, avec le sultan qui se fait kidnapper par des voleurs aux chevaux aux ailes de chauves-souris, risque de mourir noyé ou fracassé contre des rochers. Recevoir une décharge d'énergie ou être sur un balcon qui part en miettes, quelques exemples de ce que va devoir subir Aladdin. Il y a une bande de voleurs qui est agressive, avec sabres coupants et bagarre à foison.

Peur. La scène d'introduction se passe dans le noir, avec des bandits aux yeux rouges et une musique tonitruante. Il y aura de nombreux moments sombres dans l'animé. Jafar en génie rouge immense est plutôt impressionnant et peut faire peur avec sa grosse voix.

Mort. Aladdin est menacé de mort par Jafar et Abis Mal. (mais quand il va mourir écrasé sur les rochers, Jafar le sauve pour tenter de le tuer autrement). Aladdin sera accusé à tort de la mort du sultan (même Jasmine veut sa mort (mais c'est Jafar déguisé)). Bataille finale au milieu de la lave. Avec Jafar qui explose (on voit son squelette à travers son corps). Fausse mort de Iago

VOCABULAIRE
Classique. Mais il faudra supporter la voix criarde de Iago.

Commentaires. Beaucoup de tensions dans le film, ce n'est pas pour les plus jeunes. La qualité de l'animation et du scénario ne valent pas le premier film. Il ressemble plus à une introduction à la série télévisée de 86 épisodes "Aladdin". "Le retour de Jafar" est surtout centré sur le personnage de Iago. Il existe un troisième film.

Thèmes. Aventure. Amitié. Magie. Couple. Cupidité. Dispute.