Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

47ronin

47 RONIN

Sans dégâts dès : 14 ans - Âge conseillé : 15 ans

 

DUREE
119 minute
MONTAGE

Film de 2014, samouraïs avec effets en images de synthèse. Introduction. Beaucoup de personnages, pas facile de tous les reconnaître, on a besoin d'un temps d'adaptation. Le visuel peut être impressionnant, belles images. Différentes ellipses. Il se passe plusieurs choses en même temps.

MESSAGE

Racisme, sang-pur. On ressent bien le rejet de Kaï dans une société qui n'accepte pas la différence et qui prône des hiérarchies sociales. Différentes persécutions pour ceux qui ne sont pas comme les autres. On voit finalement que ce n'est pas la naissance qui fait la valeur d'un homme. Par contre, on ne va jamais remettre en cause la question de la domination du supérieur.

Fidélité, dévouement. On nous montre des hommes qui se soumettent à leur maître et aux lois. On va jusqu'à nous présenter un empereur assez bon pour permettre aux désobéissants de se tuer proprement. Sacrifice, ils vont jusqu'à accepter de mourir pour faire honneur à leur clan.

Honneur. On doit suivre les règles pour être respecté. Importance de la lignée. L'action d'une personne rejaillit sur sa famille. L'empereur va gracier un fils pour que son nom puisse continuer de bien servir son maître. Reconnaître son erreur. La fierté ne doit pas obstruer l'esprit, avoir besoin de l'autre, de son aide et s'excuser si on ne l'a pas fait.

Motivation, détermination. Un vrai homme ne se laisse pas abattre, il combat jusqu'au bout. Force. On revalorise la combattivité. L'arme a de la valeur au bras d'un bon combattant. Maîtrise de soi.

Vengeance. Un mort mérite d'être vengé par le sang, même si l'on parle de code d'honneur, cela reste de la vengeance, vouloir se faire justice. C'est ici mis en valeur parce que le samouraï suit le code du bushido.

Appartenance. Mériter de faire partie d'un groupe. Pouvoir faire confiance aux autres. Rituels qui permettent d'être introduit. Faire le choix d'exister parmi les hommes plutôt que de suivre des forces obscures. Équipe.

Amour impossible. On nous montre le destin tragique de deux amoureux qui ne pourront pas être ensemble et qui espèrent vivre d'autres vies pour se retrouver. Provenir de deux mondes bien différents ne permet pas de vivre ensemble, a chacun sa place.

Japon médiéval. Une découverte du Japon médiéval, avec son code d'honneur, mais avec beaucoup de fantastique qui n'a rien d'historique.

Les hommes contre la nature. On voit des hommes tuer un Qilin pour que les bois soient sans danger, on voit un Oni obligé de combattre dans des sortes d'arènes, la sorcière est montrée maléfique. On est loin du respect de Miyazaki pour ceux qui ne sont pas humains. Kai est le seul qui aurait pu être proche de la nature, il l'a connaissais bien, mais il a préféré le monde des hommes.

Réincarnation. Les personnages acceptent leurs conditions parce qu'ils se disent qu'ils pourront réaliser leurs rêves dans un prochain monde.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Beaucoup de combats (sabre, armes à feu, corps à corps, ...), explosions, destructions en tout genre. Devoir s'enfuir de bateaux prisons, course poursuite. Adversaire imposant. Crainte. Beaucoup de moments où l'on craint être découvert (endroit sombre, on ne sait pas ce qui va se passer. Rentrer au palais déguisé en musicien et risque d'être fouillé, gardes qui doivent être maîtrisés en silence). Plusieurs moments où on ne sait pas ce qui s'est passé pour les personnages (Kai vendu comme esclave, Oïshi jeté dans un trou). Des mystères (qui est le renard, ...).

Mort. Beaucoup de combats qui finissent sur des morts. Le spectateur peut trouver du plaisir à voir mourir des "ennemis". Samouraï sympathique qui agonise dans les bras de ses amis (le corps criblé de flèche, il s'était précipité au secours d'un ami. Homme qui se fait bruler vif. On voit le corps d'un des samouraïs complètement carbonisé, son épée lui est prise. Un chef voit ses hommes se faire tuer les uns après les autres, il ne peut dégainer son épée. Tous les méchants se font tuer.

Visuel effrayant. On chasse un monstre étrange (un Qilin) au début du film, il est impressionnant, plusieurs yeux, grosses cornes, queue utilisée comme arme. Une sorcière qui fait naître une araignée du sang de son amant, elle se transforme en un dragon serpent plutôt réaliste et effrayant, on verra aussi ses longs cheveux bouger comme des tentacules. Combattant démesuré, un Oni, monstrueux, juste bon à être décapité. Personnages étranges aux yeux d'animaux. Araignée en gros plan. Étrange personne pleine de tatouages. Fantômes en forme de fumée, on voit un visage souffrant. Un rituel de suicide très détaillé, on ne nous épargne rien sauf la fin sanglante qui est occultée.

Malaise. On perçoit l'impuissance des samouraïs face au piège tendu à leur seigneur, il doit se suicider, ils seront ensuite bannis, sourire mauvais du comploteur quand il reçoit la fille de sa victime en mariage. On voit Kaï combat un samouraï venu pour l'aider, il semble ne pas le reconnaître. On saisit qu'une information cruciale a été donnée par la sorcière, les héros vont tomber dans un piège. On reparle de l'abandon de Kaï par sa mère à sa naissance.

Maltraitance. Cauchemar où un père entend sa fille crier à l'aide, il imagine un viol. Envoyer un fier samouraï dans un trou profond durant une année pour le rabaisser. La princesse apprend plusieurs fois que son amoureux est mort, la sorcière veut la pousser au suicide, elle lui aura dit aussi qu'elle est responsable de la mort de son père. Kaï subit différents dénigrements (est rabaissé après avoir sauvé un samouraï, veut tenter d'aider et se fera donner des coups de bâtons). Le seigneur Kira s'entraîne avec ses hommes et les frappe à mort. On réalise à la fin du film que tous les héros vont devoir se suicider.

Sexualité. La sorcière est langoureuse, on la voit passer la main sur le torse d'un homme. Elle aura des postures très suggestives quand elle est sur la princesse. On parle de concubines.

VOCABULAIRE
Classique. La musique est souvent stressante.

Commentaires. Un film en dehors de nos valeurs occidentales, ici la notion de sacrifice est bien présente, on donne sa vie pour son maître. Un film qui prône la résolution d'un problème avec la violence, avec la mise à mort de l'adversaire, si c'est une histoire contée à tous au pays du soleil levant, autant attendre quelques années qu'elle ne contamine pas trop les petits (après chacun ses valeurs, à vous de voir). Cela reste un film que les adolescents risquent de bien apprécier, même si c'est plutôt pensé pour des adultes.

Thèmes. Aventure. Asie. Racisme. Équipe. Appartenance. Amour impossible. Combattre. Art martial. Sacrifice de soi. Appartenance.